POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Parution-événement «I’m not a refugee»

Du témoignage à la réflexion de l’engagement citoyen



buck.jpeg

Frédérique Buck aux côtés de Mahmoud, un pharmacien d’Alep en Syrie. (Photo: Mike Zenari / archives)

Lancée en mai 2016 par Frédérique Buck, la plateforme digitale iamnotarefugee.lu est un projet qui allie campagne de sensibilisation média et initiative citoyenne, mais aussi storytelling, recherches journalistiques, interviews, photographies et design. Des témoignages poignants repris dans un ouvrage édité par Maison Moderne, à paraître lundi.

«Donner un visage aux réfugiés». Tel était donc l’objectif de Frédérique Buck lorsqu’elle créait, en mai dernier, la plateforme digitale iamnotarefugee.lu en collaboration avec les photographes Sven Becker et Mike Zenari. Une série de portraits aujourd’hui publiés dans un livre simplement baptisé «I’m not a refugee». Un ouvrage présenté en avant-première lors du Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté qui se tiendra du 3 au 5 mars à Luxexpo.

Les récits sont bruts, vrais et complexes, comme eux, comme chacun d’entre nous.

Frédérique Buck, fondatrice de iamnotarefugee.lu

Préfacé par Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, et par François Gemenne, politologue, sociologue et spécialiste international des migrations, ce livre retrace ainsi l’enfance, les parcours, mais aussi les défis et les rêves de Wafaa, Nour, Hadi ou encore Mahmoud.

Penser l’engagement citoyen

Le livre de 192 pages est disponible en librairie dès le 6 mars 2017 ou sur l’e-shop de Maison Moderne au prix de 25 euros. Les bénéfices de la vente seront reversés à Catch a Smile pour la conception et la réalisation de projets d’inclusion sociale.

Aux côtés du ministre, l’auteur dédicacera son ouvrage le samedi 4 mars, dès 17h, au Salon du livre. Certains de ceux qui livrent leur témoignage seront également présents lors de cette séance de dédicaces.

Ce projet n’est pas seulement intéressant, il est nécessaire. Regarder une personne dans les yeux ouvre de nouveaux angles de réflexion.

Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères

Dans le cadre du festival, une table ronde sera également organisée le dimanche 5 mars sur le thème de «L’engagement citoyen dans l’inclusion sociale des réfugiés». Serge Tonnar (Mir wëllen iech ons Heemecht weisen), Julia Gregor (Catch a Smile), Marianne Donven/Pascal Clement (Oh! Open Home), Martine Neyen (Appel à projets mateneen) et Frédérique Buck (I’m not a refugee) discuteront ainsi des défis sociaux et environnementaux du 21e siècle. De nouveaux enjeux qui appellent à la prise de responsabilité, la mobilisation et l’engagement citoyen collectifs.