POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Publication

«Donner un visage aux réfugiés»



capture_decran_2016-12-21_a_18.04.19.png

L’ouvrage regroupe une série de portraits de réfugiés. (Photo: Maison Moderne)

Lancée en mai 2016 par Frédérique Buck, iamnotarefugee.lu est bien plus qu’une plateforme digitale. C’est avant tout une campagne de sensibilisation média et une initiative citoyenne alliant storytelling, recherches journalistiques, interviews, mais également photographies et design. Une série de portraits publiés dans un livre à paraître début mars.

«Donner un visage aux réfugiés». Tel est donc l’objectif de Frédérique Buck en créant son site en mai dernier, en collaboration avec les photographes Sven Becker et Mike Zenari. Face aux préjugés, la consultante en communication entend ainsi donner la parole à ces hommes et ces femmes réfugiés au Grand-Duché, les réhumaniser, mais aussi lutter contre les préjugés. Une manière également de les connecter aux résidents.

Les récits sont bruts, vrais et complexes, comme eux, comme chacun d’entre nous.

Frédérique Buck, fondatrice de iamnotarefugee.lu

Préfacé par Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, et par François Gemenne, politologue, sociologue et spécialiste international des migrations, l’ouvrage – simplement baptisé «I’m not a refugee» – rassemble une vingtaine de portraits.

L’ouvrage retrace ainsi l’enfance, les parcours, mais aussi les défis et les rêves de Wafaa, Nour, Hadi ou encore Mahmoud.

Regarder une personne dans les yeux ouvre de nouveaux angles de réflexion.

Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères

1 / 4
2 / 4
3 / 4
4 / 4

Le livre de 192 pages est disponible dès mars 2017 en librairie ou sur l’e-shop de Maison Moderne au prix de 25 euros. Les bénéfices de la vente seront reversés à la conception et la réalisation de projets d’inclusion sociale.