ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

#Hubradar

Domino’s Pizza répare les nids de poule



Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

La VR pour éviter un nouveau massacre à la tronçonneuse?

Lowe’s, chaîne américaine de bricolage, vient de mettre en place une nouvelle technologie dans ses magasins nommée «Holoroom Test Drive». Basée sur la réalité virtuelle, elle a pour but de familiariser les novices avec certains outillages électroportatifs. L’innovation se compose d’un casque HTC Vive Pro et d’un capteur en forme de taille-haie créé spécialement pour l’occasion, reprenant le poids de l’objet, mais également les vibrations pour plus de réalisme. Créée par le laboratoire d’innovation de l’entreprise, cette technologie permet également d’inculquer aux clients les bonnes pratiques à avoir et surtout les gestes à éviter. «La visualisation est un élément majeur pour le bricolage et c’est une barrière que notre laboratoire d’innovation essaie de casser à l’aide de ces nouveaux outils virtuels», explique Olivia Myers, productrice au sein de Lowe’s Innovation Labs.

Facebook: la diversification est de mise

Accusé d’affaiblir les médias et de participer à la diffusion de fake news, Facebook se lance pourtant dans la presse. Si la firme californienne s’en défend, préférant qualifier la nouvelle publication de «business marketing program», elle prendra la forme d’un magazine trimestriel à destination des décideurs, couplé à une plate-forme web. Diffusé uniquement au Royaume-Uni, le magazine sera directement envoyé aux décideurs et sera également disponible dans certains espaces business lounge des gares et aéroports du pays. «Nous savons que les décideurs ont peu de temps pour lire de longs articles au travail, donc nous avons créé une version physique en nous focalisant sur les moments de voyage», explique l’équipe marketing de Facebook en charge de l’Europe du Nord.

Après les estomacs, les pizzas comblent les nids de poule

Avons-nous passé un nouveau cap dans les partenariats public-privé? C’est en tout cas ce que l’on pourrait croire en voyant le deal passé entre Domino’s Pizza et diverses villes des États-Unis. L’entreprise américaine va ainsi subventionner 20 villes à hauteur de 5.000$ pour qu’elles puissent réparer les nids de poule de leurs routes. Pour certaines villes, comme celle de Milford au Connecticut, cela représente une augmentation de 16% du budget alloué à la réparation des chaussées. En tout, ce sont près de 53 nids de poule qui ont été comblés pour l’instant.

Domino’s signe ici une redoutable action marketing. Sa prise de position à moindres frais lui permet de redorer son image, de s’offrir de la visibilité (tous les nids de poule rebouchés sont ornés d’un logo de l’entreprise accompagné de la phrase «Oh yes we did»), mais également de résoudre un enjeu business. En effet, le mauvais état des routes aux USA en 2022 devrait faire perdre près de 240 milliards de dollars aux entreprises américaines selon l’ASCE.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute.