ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Gestion de devises

Ditto Bank: la banque mobile qui se lance au Luxembourg



Sylvain Pignet, fondateur de la banque mobile Ditto Bank (Photo: Ditto Bank)

Sylvain Pignet, fondateur de la banque mobile Ditto Bank (Photo: Ditto Bank)

Un nouvel établissement de crédit vient d’ouvrir au Grand-Duché. Ne cherchez pas son siège, il est dématérialisé. Tout passe par une application et une carte de paiement intelligente qui s’adapte à la devise du pays dans lequel vous vous trouvez.

Ditto Bank est une application entièrement pensée pour faciliter la vie de ceux qui jonglent régulièrement entre plusieurs devises: frontaliers, expatriés, voyageurs, étudiants à l’étranger…

Comment ça marche? Sur mobile, de A à Z. L’ouverture du compte consiste à prendre en photo et à transmettre via l’appli une pièce d’identité ainsi que les justificatifs de domicile et de revenus (une mesure de contrôle, la banque n’imposant pas de condition de revenus).

Une fois les documents authentifiés, Ditto Bank ouvre un premier compte en euros. Ensuite, c’est pleins feux sur les devises! D’un glissement de doigt sur l’écran du mobile, vous créez autant de comptes que nécessaire, dans n’importe quelle monnaie étrangère – Ditto Bank gère 27 devises à ce jour. Il est possible d’acheter et de vendre des devises depuis chacun de ces comptes, de régler des factures, de recevoir ou d’envoyer de l’argent à un proche (les virements sont réalisés en temps réel).

Une même carte pour plusieurs devises 

Ditto Bank fournit à ses clients une carte Gold Mastercard, un élément physique souvent indispensable pour payer dans la «vraie» vie. La bonne idée, c’est qu’il s’agit ici d’une carte unique valable pour tous les comptes ouverts, quelle qu’en soit la devise. La carte détecte la devise utilisée en fonction du pays où vous vous trouvez et débite le compte adéquat.

1 / 4
2 / 4
3 / 4
4 / 4

Ditto Bank casse les codes et les prix

Le coût d’accès aux services de Ditto Bank prend la forme d’un abonnement: 9,90 euros par mois pour l’ensemble des frais de tenue de compte. La marge de change entre devises est plafonnée à 1% du montant de la transaction. Reste que son fondateur, Sylvain Pignet, intrapreneur au sein du groupe Travelex, fait un pari plutôt osé en débarquant sur le marché bancaire sans la moindre vitrine physique. Le besoin est bien défini, tout comme la clientèle ciblée. Mais les utilisateurs feront-ils confiance à une application? L’usage au quotidien est-il pertinent pour suffisamment de clients? Un peu tôt pour le dire.

Ditto Bank est encore une jeune start-up, née en février dernier. D’abord agréée en France, au Royaume-Uni et en Irlande, elle vient d’obtenir la confirmation de l’inscription du passeport de sa licence bancaire au Luxembourg. Les résidents du Luxembourg et les Luxembourgeois, où qu’ils vivent, peuvent donc désormais ouvrir des comptes Ditto Bank, et s’en faire une idée concrète.