POLITIQUE & INSTITUTIONS

Nomination

Direction Shanghai pour Luc Decker



decker_luc.jpg

Luc Decker, 36 ans, prendra ses fonctions en juillet. (Photo : Jessica Theis / archives)

Le jeune conseiller de direction adjoint du ministère de l’Économie et du Commerce sera le prochain consul général à Shanghai, en remplacement de Nicolas Mackel, futur CEO de Luxembourg for Finance.

À chaque nouvelle nomination d’un haut fonctionnaire, c’est un jeu de chaises musicales qui commence. Fin janvier, le ministre des Finances, Luc Frieden, annonçait le remplacement à venir du CEO de Luxembourg for Finance, Fernand Grulms, par Nicolas Mackel.

Ce dernier occupe, pour quelques semaines encore, les fonctions de consul général à Shanghai et de directeur exécutif du Luxembourg's Trade and Investment Office en Chine.

Selon nos informations, confirmées par l’intéressé, c’est Luc Decker qui lui succèdera à compter du 1er juillet. Il occupe actuellement les fonctions de conseiller de direction adjoint à la direction générale «Promotion du Commerce extérieur et des investissements», où il se charge spécifiquement de la promotion de l'image de marque, des campagnes et matériel de promotion, de la coordination des bureaux à l'étranger et de la prospection d'investissements.

Au ministère depuis 2007

Ce jeune (36 ans depuis le 3 mars dernier) fait partie des jeunes pousses socialistes en vogue, après avoir été dans la vague (il participa aux Jeux Olympiques de Sydney dans les épreuves du 100 mètres papillon).

Entré au ministère de l’Économie et du Commerce extérieur en janvier 2005, sous l’ère Krecké, au sortir d’un master en sciences politiques soutenu à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il fut, dans un premier temps, en charge des relations presse, avant de s’occuper de la promotion du pays en tant que terre d’investissement.

Candidat LSAP aux dernières élections communales, en 2011, il avait, à 96 voix près, raté un siège de conseiller communal. On peut imaginer qu’il n’y perd pas forcément au change compte tenu de sa future destination.

Il n’est a priori pas prévu qu’il soit remplacé «poste pour poste» au sein du ministère, ses domaines de compétences étant destinés à y être redéployés.

Luc Decker est également, depuis mai 2010, membre du conseil d'administration de Luxconnect. Un mandat prévu de s'achever en 2013.