ENTREPRISES & STRATÉGIES

Lulu et Nana

Deux premiers bébés génétiquement modifiés



ne intervention qui suscite des remous au sein même de la communauté scientifique qui craint que cette méthode soit utilisée de manière contraire à l’éthique. (Photo: AdobeStock / rost9)

ne intervention qui suscite des remous au sein même de la communauté scientifique qui craint que cette méthode soit utilisée de manière contraire à l’éthique. (Photo: AdobeStock / rost9)

Le chercheur chinois He Jiankui a modifié les gènes des embryons de deux jumelles. Une première mondiale réalisée à l’aide du «ciseau» moléculaire CRISPR-Cas9 qui, au-delà de l’avancée scientifique, pose des questions éthiques.

Le lundi 26 novembre, une équipe de chercheurs basée à Shenzen et dirigée par le Dr He Jiankui a annoncé la naissance de Lulu et Nana, les deux premiers bébés génétiquement modifiés.

Des travaux sans précédent et très controversés, menés non pas pour corriger une mutation, mais pour créer une variante d’un gène à même de protéger les bébés d’une éventuelle infection par le VIH.

Une intervention qui suscite des remous au sein même de la communauté scientifique qui craint que cette méthode soit utilisée de manière contraire à l’éthique.

À lire sur le site Trust My Science.