ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Mobilité

Des Vel’oh gratuits jusqu’à la mi-avril



30112018carolinem_88a335818253358.jpg

Tous les Vel’oh ne donnent pas encore satisfaction. (Photo: Caroline Martin / Archives)

La mise en service de la nouvelle flotte des Vel’oh à assistance électrique ne se fait pas sans heurts. Certains problèmes techniques ont été résolus. Mais d’autres persistent.

Les nouveaux Vel’oh à assistance électrique de la Ville de Luxembourg ne sont pas encore au point. Déployée en novembre dernier, la flotte a rencontré de suite des problèmes. Et si certains sont résolus, d’autres persistent. «Certaines difficultés ont été rencontrées, notamment quant à la reconnaissance des vélos en station et à la fiabilité des informations transmises par le système. Cela a généré pas mal de problèmes pour les usagers, qui ne parvenaient pas à accéder correctement aux vélos», ont expliqué les autorités de la Ville de Luxembourg.

L’entreprise JCDecaux a tenté d’y remédier au mieux. 1.800 bornettes d’accueil des vélos en station et 400 vélos ont été repris en atelier. «Aujourd’hui, les problèmes tels que l’éclairage ou la reconnaissance des vélos dans les stations sont résolus», ont encore dit les responsables de la Ville.

Assistance défectueuse

Mais, gros point noir, «la coupure de l’assistance électrique en cours de trajet est encore à corriger». Ce problème est lié à un comportement défectueux d’une pièce électronique qui contrôle l’assistance électrique. Elles vont toutes être remplacées, et les vélos reprogrammés.

Cette opération devrait prendre de six à huit semaines, afin de rendre le parc totalement opérationnel jusqu’à la mi-avril. D’ici là, le service sera gratuit.