ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Signature

Des ponts high-tech entre Pékin et Luxembourg



Pékin abrite le plus grand parc technologique de Chine, sorte de «Silicon Valley chinoise». (Photo: Licence C.C.)

Pékin abrite le plus grand parc technologique de Chine, sorte de «Silicon Valley chinoise». (Photo: Licence C.C.)

KPMG Luxembourg a signé ce mercredi un accord de collaboration avec le plus important parc d’entreprises high-tech de Chine. La firme de consultance a notamment pour mission de soutenir ces sociétés dans leur passage vers l’international.

Le Haidian Science Park de Pékin est considéré comme la «Silicon Valley chinoise». Il accueille près de 10% des entreprises high-tech de l’Empire du Milieu, soit plus de 5.500 sociétés de haut niveau. C’est donc avec une véritable cité du futur chinoise que KPMG Luxembourg vient de signer une collaboration stratégique.

Les deux organisations ont signé un accord ce mercredi 23 septembre au travers duquel KPMG aidera les entreprises chinoises high-tech à gérer leur aventure à l’international. Globalement, l’entité luxembourgeoise servira de véritable pont pour l’Europe pour ces entreprises de pointe.

L'accord a été signé dans le cadre de la mission menée actuellement en Chine par Luxembourg for Finance. KPMG Luxembourg soutiendra le parc dans la mise en œuvre de sa vision du futur. Clairement, il entend devenir l’un des centres d’innovation les plus influents d’ici 2020. Pour faciliter ce projet, KPMG aidera à la mise en place du «China M&A Capital Centre», un centre national dans le domaine des fusions et acquisitions.

«Le Luxembourg est un pont qui relie les entreprises internationales à l’Europe. KPMG Luxembourg construit ce pont, en fournissant un certain nombre de services qui permettront aux entrepreneurs chinois de prospérer», note Daniel Wang, senior manager chez KPMG Luxembourg dans un communiqué.

Le Luxembourg est un pont qui relie les entreprises internationales à l’Europe.

Daniel Wang, senior manager KPMG Lxembourg

KPMG offrira une série de services aux entreprises établies dans le Haidian Science Park. Les sociétés digitales et d’e-commerce profiteront notamment de cette collaboration, car l’objectif est d’attirer les sociétés chinoises au Luxembourg en vue de participer à des échanges en matière de connaissances techniques et d’explorer des services et produits qu’ils pourront développer afin d’être plus attractifs pour le marché européen. C’est pour cette raison que l’aspect fintech a été inclus dans cet accord.