POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Bazar de la Croix-Rouge

Des emplettes pour deux bonnes causes



bazar_croix_rouge.jpg

Le Bazar attire chaque année 4.000 visiteurs soucieux d'apporter leur contribution à l'action de la Croix-Rouge. (Photo: Licence C.C.)

Le Bazar de la Croix-Rouge se déroulera ce dimanche au Limpertsberg. Les fonds récoltés bénéficieront aux familles précaires mais aussi aux réfugiés.

Le rendez-vous automnal traditionnel de la solidarité s'adapte cette année à l'actualité: les bénéfices de la manifestation iront aux familles en situation de précarité mais aussi aux réfugiés dont l'ONG s'occupe sur le territoire grand-ducal.

Comme chaque année, les visiteurs - 4.000 en moyenne - trouveront leur bonheur dans la diversité des stands et animations proposés, de la restauration nationale et internationale aux étals de brocante et de «seconde main». La Croix-Rouge de la Jeunesse a préparé des activités particulières pour amuser les enfants pendant que leurs parents trouveront des idées de cadeaux à souffler au Père Noël. Des animations et un spectacle interactif de l'école de danse Jazz-Ex en attendant la visite de Saint-Nicolas. Les petits et les grands pourront aussi côtoyer Leurs Altesses Royales le Grand-Duc Héritier et la Grande-Duchesse Héritière qui viendront découvrir les stands à 14h30.

«Le traditionnel Bazar est vraiment l’événement-phare de notre section», indique Rita Krombach, présidente de la section locale de Luxembourg-ville. «300 bénévoles sont mobilisés et se préparent toute l’année pour garantir la bonne organisation de ce rendez-vous majeur qui réunit un public issu de tous milieux sociaux. J’adresse un grand merci à toutes les personnes engagées et à tous nos donateurs qui font le succès du Bazar!»

Le Bazar 2015 verra aussi la remise de chèques après la vente aux enchères de l'œuvre participative «La touche du cœur» de l'artiste Doïna de Watazzi.

Les fonds récoltés à l'issue du Bazar viendront soutenir l'action de la Croix-Rouge en faveur des familles en situation de précarité à travers les épiceries sociales. Celles-ci ont été lancées en partenariat avec Caritas afin de permettre aux familles en difficulté de faire leurs courses de première nécessité à moindre coût. La 8e «Croix-Rouge Buttëk» ouvrira ses portes à Remich le 4 janvier prochain, complétant un réseau d'aide aux plus démunis qui couvre toutes les régions du pays.

Des épiceries sociales très fréquentées

«L’épicerie a une fonction sociale», explique Marie-Josée Lallemang, gérante de l’épicerie de Steinfort qui a ouvert ses portes en mai dernier et compte déjà 80 familles qui y font leurs achats. «Il y a aussi une cuisine où les bénéficiaires peuvent prendre une tasse de café et discuter. Avant l’ouverture de cette 'Buttëk', les bénéficiaires recevaient des bons pour faire leurs achats au supermarché mais certains se sentaient gênés de se présenter à la caisse avec leurs bons. À l’épicerie, ils se sont très vite sentis à l’aise.» Le succès des épiceries sociales va grandissant puisqu'elles ont enregistré 15.487 passages en caisse de janvier à octobre, soit 16% de plus que durant toute l'année 2014.

Actualité oblige, la Croix-Rouge a cette année décidé de consacrer une partie des bénéfices du Bazar à la prise en charge des réfugiés arrivés sur le sol luxembourgeois. «Experte notamment dans le premier accueil, la Croix-Rouge luxembourgeoise, mandatée par l’Office luxembourgeois d’accueil et de l’intégration (Olai), est en charge de l’intégralité du premier accueil au Luxembourg», rappelle Gilles Dhamen, directeur solidarité nationale à la Croix-Rouge. «Actuellement, l’équipe du service Migrants et Réfugiés accueille et assiste les réfugiés dans cinq foyers: Luxexpo Hall 6, Lily Unden, Don Bosco, l'ancien centre de logopédie et l'ancienne maternité du CHL.» Cette équipe intervient également dans quatre autres foyers (Berg/Betzdorf, Bertrange, Eich et Rédange/Attert) afin d'assister les migrants dans leurs démarches administratives et dans leur projet d'intégration. Elle anime aussi la vie en communauté en organisant des activités d’intégration et de loisir.

L'action de la Croix-Rouge luxembourgeoise en faveur des réfugiés dépasse aussi les frontières grand-ducales avec le déploiement d'une unité d'urgence sur l'île de Lesbos en Grèce ou encore la rénovation de centres d'accueil en Ukraine et la fourniture de couvertures, de kits d'hygiène et de moyens de transport dans les pays des Balkans submergés par l'afflux de réfugiés.

Le Bazar de la Croix-Rouge se tiendra dimanche de 10h à 18h dans la Halle Victor Hugo au Limpertsberg.