PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
BANQUES

Gouvernance

Degroof Luxembourg: Jacques Planchard passe la main



Subtilité statutaire aidant, Banque Degroof Luxembourg est, traditionnellement, la première banque luxembourgeoise à présenter ses résultats annuels en début d'année. Normal: son exercice social s'achève au 30 septembre, ce qui lui confère un petit trimestre d'avance sur ses consoeurs.

La présentation de cette année, rondement menée par Fernand de Jamblinne, Administrateur-délégué, et Vincent Scarfo, Membre du Comité de Direction, coïncidait avec la tenue de l'assemblée générale ordinaire, non moins prestement expédiée.

La satisfaction était de mise pour l'ensemble du Conseil d'Administration, les chiffres publiés étant pour le moins positifs dans un contexte 2001 que l'on se plaît à qualifier de "délicat".

Certes, en bouclant au 30 septembre, Banque Degroof Luxembourg n'est pas directement concernée, pour cette année, par les retombées des attentats du 11 septembre. "Mais les trois derniers mois de l'année ont été dans la droite lignée de nos business plans prévisionnels" a assuré Fernand de Jamblinne.

Les faits marquants de l'exercice 2000-2001 de Banque Degroof Luxembourg concernent notamment la progression de 15,5% du fonds de commerce, alimenté presque pour moitié par les activités d'administration de fonds. Les dépôts de la clientèle, eux, ont augmenté de 15%, dépassant pour la première fois le milliard d'Euro.

Le bénéfice net part de groupe, lui, a progressé encore à deux chiffres, à 15,2 millions d'Euro (+10,8%), pour un résultat brut d'exploitation de 30,1 million d'Euro. "Le chemin parcouru est considérable depuis cinq ans, puisque nous avons multiplié notre résultat brut par six et notre bénéfice net par sept" savoure M. De Jamblinne, qui explique les bonnes performances de sa banque par "une approche très prudente lorsque les marchés ont flambé, ce qui fait que le contre-coup du renversement de tendance a été moins prononcé". Et pour confirmer la chose, la banque distribuera un dividende de 9,5 Euro brut (7,2 net), en hausse de 5,6%.

Seul le rendement sur fonds propres marque un temps d'arrêt, passant de 24,6% en 2000 à 18% en 2001. Mais il ne s'agit là que de la conséquence "technique" de l'augmentation de capital réalisée en novembre 1999 et qui avait gonflé les chiffres de l'année dernière.

A noter que le Conseil d'Administration va changer de tête, puisque Jacques Planchard, président depuis 1997, n'a pas souhaité renouveler son mandat. C'est Alain Philippson, l'un des deux vice-présidents, qui lui succèdera, Ricardo Portabella prenant alors son siège de vice-président aux côtés de Alain Schockert.

Deux nouveaux administrateurs ont par ailleurs été nommé: MM. Geert De Bruyne, Membre du Comité de Direction de Banque Degroof Luxembourg, et Patrick Keusters, Membre du Comité de Direction de la maison mère Banque Degroof à Bruxelles.

Enfin, M. De Jamblinne a confirmé que la construction du futur siège, destiné à regrouper la banque et ses filiales en un seul et même site, était entamée. La livraison du bâtiment, situé à la Cloche d'Or, est prévue pour juillet 2003.