COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Expert – Thierry Vanbever

De l’IT aux RH



Thierry Vanbever (Photo : Julien Becker)

Thierry Vanbever (Photo : Julien Becker)

Après 20 années passées dans le secteur de l’IT, Thierry V­anbever a pris les rênes de SD Worx, société multidisciplinaire qui allie, entre autres, conseils, formations et aspects juridiques. A son arrivée en 2008, il met aussitôt sa touche personnelle, avec la mise en place d’une implication plus forte et d’une mentalité liée aux résultats. «J’ai constaté à mon arrivée que neuf dixièmes des employés ne connaissaient pas les résultats de la société. Je trouve qu’en les impliquant davantage, on rend par là même leur travail plus intéressant», juge-t-il.

D’emblée plongé dans un contexte de crise, il s’active également à innover, en apportant notamment de nouveaux outils et solutions informatiques, dont l’automatisation des processus administratifs RH. SD Worx a donc lancé, l’année dernière, son propre outil de gestion des paies, intégrant également un module de gestion du personnel adapté aux spécificités du Luxembourg.

La crise? La société a su y répondre efficacement, d’autant plus qu’une bonne partie de son business – comme la gestion des rémunérations – est récurrente. «Nous avons cependant senti les effets de la crise au niveau de la consultance et de certaines formations, reconnaît Thierry Vanbever. Malgré les incertitudes liées au contexte, les sociétés se sont dit qu’il fallait faire attention à ne pas perdre leurs talents. Elles ont ainsi pris conscience qu’il fallait investir dans le personnel.»

La globalisation, concept à double tranchant, est également un sujet d’interrogation. Si elle s’avère une opportunité pour des sociétés comme SD Worx qui ont une bonne assise hors des frontières, elle peut aussi avoir des effets pervers au Luxembourg. «Certains clients sont d’ailleurs inquiets, car on leur impose, au niveau de leurs centres de décision, des prestataires étrangers qui n’ont aucune connaissance des spécificités de notre pays. Et elles ne peuvent rien y redire.»

Quand le temps manque

L’autre problématique que Thierry Vanbever pointe du doigt est le temps trop restreint entre la décision officielle d’un changement réglementaire et sa mise en application. L’indexation des salaires ou le statut unique sont, à ses yeux, deux exemples récents significatifs. «Il ne s’agit pas, à proprement parler, d’un frein à nos activités, mais plutôt d’une pression supplémentaire, déplore le general manager de SD Worx. Pour nous, il est crucial de pouvoir précisément informer nos clients, mais également de les informer à temps.» Ceci vaut surtout pour les sociétés ayant leur maison mère à l’étranger et qui ne sont donc pas toujours bien au fait de l’actualité grand-ducale.

Dans cette situation générale, l’accent est, plus que jamais, à mettre sur les collaborateurs. Sur ce point, Thierry Vanbever admet qu’il a la chance «de travailler avec une équipe dynamique, ayant une forte expertise et qui génère une très bonne ambiance. Je suis toujours particulièrement fier lorsqu’un client me fait des compliments sur mes employés». Des talents à conserver…