COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Perspective 45

De l'avenir pour les 45 ans et plus



Pierre Huot et Thomas Schoenherr (Perspective 45) (Photo: Etienne Delorme)

Pierre Huot et Thomas Schoenherr (Perspective 45) (Photo: Etienne Delorme)

La population vieillit et, selon les secteurs économiques, les travailleurs de 45 ans et plus peuvent avoir du mal à conserver leur emploi. Perpective 45 travaille à leur donner… une perspective.

Le vieillissement démographique, le taux d’emploi des travailleurs âgés, les conséquences sociales souvent dramatiques lorsque ces derniers sont au chômage, les conséquences économiques dans le déficit du financement des retraites et l’allongement nécessaire de la durée du travail sont des préoccupations majeures dont les pays européens ont de plus en plus conscience.

Le Luxembourg, qui a bénéficié pendant longtemps à la fois d’une croissance ininterrompue et de l’apport d’une main-d’œuvre jeune, a été épargné jusqu’à peu par ces problématiques. Mais il fait partie des pays en retard par rapport aux objectifs de la Communauté européenne en termes de taux d’emploi des travailleurs âgés et, crise oblige, il n’échappera malheureusement pas à la réalité inéluctable d’une aggravation de la situation dont les conséquences négatives sont plus proches qu’on ne l’imagine. D’autant plus qu’en période de crise, des entreprises sont parfois obligées de résoudre les problèmes posés en mettant en œuvre des plans de préretraite perçus comme non douloureux mais qui peuvent les mettre en danger à moyen et/ou long terme.

Le maintien dans l’emploi des personnes de 45 ans et plus relève d’une préoccupation sociale et il est également aujourd’hui une réalité économique incontournable et une priorité nationale qui doivent être anticipées par chacun, employeurs et salariés.

L’association sans but lucratif Perspective 45, constituée en avril 2008, à l’initiative active des employeurs, souhaite apporter sa contribution à la prise en compte des principales préoccupations concernant l’emploi des seniors, pour favoriser le maintien en activité professionnelle des personnes de 45 ans et plus.

Les activités de l’association couvrent aussi bien le mentoring (la valorisation et la transmission du savoir et des compétences des salariés expérimentés), le support pour le cumul d’un emploi à mi-temps et d’une retraite partielle, la diffusion d’un logiciel de gestion de la pyramide des âges dans les entreprises et, enfin, la création d’une «Senior Enterprise» pour favoriser l’implication des seniors à plusieurs niveaux dans la création d’entreprises.
En favorisant la gestion des âges par une approche sociale et économique, en s’assurant que la mémoire de l’entreprise se transmet correctement, en favorisant la pratique des aménagements du temps de travail ou des dispositions de retraite progressive, les salariés expérimentés sont maintenus plus longtemps dans l’entreprise.

 

Pyramide - Ce qu’en pense le jury

Le jury, au moment de décider, a souligné combien l’esprit de ce projet offre un impact sociétal et économique important, pour de nombreuses entreprises et pour la collectivité. Il souligne également la préoccupation sociale et la réalité économique soulevée par ce projet, qui permet aux bénéficiaires d’anticiper et de mettre en place des actions proactives en faveur des travailleurs âgés, permettant également la réduction du déficit des régimes sociaux.