POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Études supérieures

Davantage de femmes diplômées



Au Luxembourg, dans les études supérieures menant à l’éducation, les femmes représentent 62% des diplômés, soit le taux féminin le plus bas de toute l’UE. (Photo: Julien Becker / Archives)

Au Luxembourg, dans les études supérieures menant à l’éducation, les femmes représentent 62% des diplômés, soit le taux féminin le plus bas de toute l’UE. (Photo: Julien Becker / Archives)

En 2014, près de 58% des diplômés de l’enseignement supérieur en Europe étaient des femmes, vient d’indiquer Eurostat.

Près de 5 millions d’étudiants ont décroché en 2014 un diplôme de l’enseignement supérieur dans l’Union européenne, dont 58% de femmes et 42% d’hommes, a indiqué Eurostat.

Les domaines d’études les plus masculins seraient ceux de l’ingénierie, de l’industrie et de la construction – où les hommes représentent 73% des diplômés – ainsi que ceux des sciences, des mathématiques et de l’informatique (58%).

À l’inverse, quatre diplômés sur cinq (80%) dans la filière de l’éducation sont des femmes, qui sont aussi surreprésentées dans les secteurs de la santé et de la protection sociale (75%).

Au Luxembourg, cette représentation des sexes parmi les diplômes de l’enseignement supérieur en 2014 est sensiblement identique à celle qui domine en moyenne en Europe, avec davantage de femmes donc dans les formations de la santé et de la protection sociale (78,8%), mais aussi des sciences sociales, du commerce et du droit (54%) et des lettres et des arts (66,7%).

Elles le sont également dans l’éducation (62%), mais avec le taux le plus faible enregistré au niveau de l’ensemble de l’Union européenne.