POLITIQUE & INSTITUTIONS

Récompense

CYEL: les finalistes sont connus!



cyel_-_copie.jpg

Irina Aleksandrova, Hugo Bon et Alexandre Rochegude: le 4 juin, il n’en restera plus qu’un… (Photos: Olivier Minaire / archives - Hugo Bon - Charles Caratini / archives)

À quelques jours de la cérémonie de remise du Creative Young Entrepreneur Luxembourg 2014, on connaît désormais le nom des trois créateurs d’entreprise qui sont en compétition.

Ils ont entre 18 et 40 ans. Ils sont entrepreneurs et ils ont été reconnus comme étant particulièrement méritants par les membres du jury de l’édition 2014 du concours Creative Young Entrepreneur Luxembourg (CYEL). «Ils», ce sont – par ordre alphabétique – Irina Aleksandrova, Hugo Bon et Alexandre Rochegude. Ils se sont détachés de la quinzaine de dossiers qui ont été soumis. 

«Les dossiers retenus reflètent la diversité des secteurs représentés et l’image de Luxembourg en tant que terre d’entreprenariat», explique le communiqué diffusé par la Jeune chambre économique de Luxembourg (JCI), organisatrice de l’événement. Le jury, présidé par Patrick Wies (KPMG Luxembourg), était composé de Frédérique Gueth (1,2,3 Go), Pascal Welter (BGL BNP Paribas), Diego De Biasio (Technoport) et Frédéric Becker (Luxinnovation).

Sport, musique et paiements

Irina Aleksandrova, d’origine russe, a créé Sportunity une start-up qui a pour ambition de détecter des talents sportifs au cœur de régions pauvres ou de pays émergents, les aider à s’épanouir, les accompagner avec l’espoir qu’ils puissent devenir de vrais professionnels. Un projet qui a déjà convaincu un autre concours d’entrepreneurs, puisque Sportunity avait été le seul lauréat luxembourgeois de l’édition 2013 du parcours d’affaires 1,2,3 Go.

Hugo Bon est le co-fondateur et le CEO de Soundytics, qui a bâti une solution de recommandation de musiques selon l'humeur, le moment de la journée. Le produit, sur le point d’être disponible sur les grand «stores» classiques, s’adresse autant aux particuliers (via une application) qu’aux professionnels, via des interfaces d'écoute utilisant cette technologie et destinée, par exemple, pour des magasins et lieux publics, voire des compagnies aériennes. En outre, cette technologie de recommandation musicale intelligente est prévue d'être déployée dans les systèmes de plateformes de musique en ligne.

Alexandre Rochegude, enfin, est le CEO et co-fondateur de la solution de paiement mobile par QR code Flashiz, récemment rachetée par le groupe irlandais Fexco. La société Mobey – à l’origine du projet – avait reçu, en 2012, le Flagship award décerné par l’Association des professionnels de la socété de l’information (Apsi).

Le public vote aussi

La cérémonie de remise des prix se déroulera ce mercredi, à 18h00, à l’hôtel Parc Belle-Vue, avec, comme orateur invité, Nicolas Buck, le président de l’asbl Business Initiative (qui organise le concours 1,2,3 Go), lui même entrepreneur à succès (il fut récompensé du prix de l’entrepreneur de l’année par Ernst & Young en novembre 2004).

Le lauréat succèdera à François Scalais, fondateur de la société Neo Medical Systems, spécialisée dans la fourniture de matériel pour le bloc opératoire.

À noter que, cette année, le public peut également voter, via le site de JCI, pour désigner le «public choice award». Un scrutin élargi à l’ensemble des dossiers de candidature.