POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Foot business

Coup de froid sur le Losc de Lopez



Les supporters du Losc vont-ils devoir suivre leur club en Ligue 2 la saison prochaine? Les responsables du club se veulent rassurants. (Photo: Licence CC)

Les supporters du Losc vont-ils devoir suivre leur club en Ligue 2 la saison prochaine? Les responsables du club se veulent rassurants. (Photo: Licence CC)

Le club de Lille serait en mauvaise passe sportive et financière, selon la presse française. Gerard Lopez apparaît naturellement en première ligne.

Le mercato d’hiver est plutôt glacial du côté du club de Lille – le Losc – dont l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois, Gerard Lopez, est propriétaire. Le journal L’Équipe a publié un article en double page indiquant que le Losc a été rétrogradé en Ligue 2 à titre conservatoire. 

La DNCG, le gendarme financier du football français, aurait même prévenu que si la situation financière du club ne s’améliore pas significativement, le Losc sera rétrogradé dans les faits.

Son ancien entraîneur limogé, Marcelo Bielsa, lui réclamerait 18 millions d’euros et le club devrait par ailleurs trouver de nouveaux fonds pour poursuivre l’aventure la saison prochaine au sein de l’élite française.

En réaction, le Club a publié samedi un communiqué de presse indiquant que «le club s’attache (…) à apporter aux instances, et par conséquent à l’ensemble de son environnement et à ses supporters en particulier, la démonstration de la pérennité de son modèle économique ainsi que de la solidité de ses actionnaires et partenaires financiers.»  

Les responsables du Losc demandent la patience jusqu’en juin «au moment où ces paroles feront place aux actes, où le Losc retrouvera une situation parfaitement normale, où le club pourra relancer et déployer de manière concrète et visible le projet d’investissement et de croissance ambitieux promis et souhaité pour le Losc.»