ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Forum Mind & Market

«Continuer les développements pour rester compétitifs»



ncf_9865.jpeg

La participation au forum Mind & Market a joué un rôle fondamental pour la start-up. (Photo: Deloitte)

Coup de projecteur sur les finalistes de la deuxième édition du forum Mind & Market réservé aux start-up et porteurs de projets. Quels sont les prochains développements pour ces jeunes pousses? Valentin Quisquater, sales and marketing development de la start-up Seerus, nous livre sa vision.

Monsieur Quisquater, comment décririez-vous votre projet en quelques mots?

«Seerus est une plateforme d’étude en ligne servant à exploiter à 100% la valeur des clients d’une entreprise. Aujourd’hui, toute entreprise se doit d’écouter son client et d’adapter ses services en fonction de son avis. Nos outils permettent actuellement de remplir 3 fonctions sous une même plateforme. Une fonction de collecte et d’analyse d’informations via des enquêtes de satisfaction et ce, grâce à des algorithmes statistiques à la pointe, un outil de monitoring d’équipe vous permettant d’évaluer et d’améliorer vos prestations et enfin un outil de prospection vous permettant de récolter, modérer et publier partout sur internet les témoignages de vos clients.

Avec le recul, quels sont les enseignements que vous tirez d’une participation à un événement tel que Mind & Market au Luxembourg? Les feed-back reçus vous ont-ils aidés à faire avancer votre projet?

«Un événement tel que Mind & Market Luxembourg est une aubaine pour une jeune start-up comme la nôtre. Pour l’anecdote, nous ne comptions pas y participer dû à notre levée de fonds prenant beaucoup de temps. Au final, une participation et quatre Jury Awards plus tard, nous voilà bien lancés sur le marché luxembourgeois. Conclusion, si vous avez une start-up, participez à ce genre d’événements!

Quel feed-back avez-vous reçu du marché et des entreprises? De quoi avez-vous besoin maintenant pour faire avancer votre projet?

«Nous venons de conclure une très bonne levée de fonds, nous sommes en cours d’implantation au Luxembourg et nous sommes continuellement à la recherche de nouveaux contacts, de nouvelles opportunités pour évoluer à l’étranger.

Le marché est très demandeur de ce genre de solutions et grâce à trois ans de développement, nous avons aujourd’hui une solution qui plaît aux moyennes comme aux grandes entreprises.

Comment envisagez-vous l’évolution de votre entreprise dans les cinq prochaines années ainsi que la culture d’innovation au Luxembourg?

«Notre objectif est une expansion rapide à travers l’Europe tout en continuant le développement de nos outils statistiques pour évoluer vers le machine learning et l’intelligence artificielle. Nous sommes convaincus d’avoir, aujourd’hui, des outils plus développés et plus complets que les autres systèmes existants sur le marché mais nous devons continuer les développements pour rester compétitifs. Nous voulons faire de Seerus la référence pour les études de marché, et surtout l’étude de la satisfaction client en Europe.»