COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Lancement de Edan

Concept Factory et Interact pour une télévision africaine



edan_interact.jpg

Éveline Diatta-Accrombessi, la CEO de Edan et Daniel Eischen, CEO de Interact et président de Tribe Global. (Photo: DR)

Les agences luxembourgeoises, étayées par des experts basés à Paris, New York et Washington, ont orchestré le lancement de la chaîne télévisée Edan au niveau du marketing et de la communication.

C’est par le biais du réseau international d’agences Tribe Global, dont Daniel Eischen est président, que Concept Factory et Interact ont été contactés par un membre new-yorkais du réseau pour «travailler sur un projet francophone». C’était il y a un an et l’équipe au Luxembourg ne savait pas encore l’ampleur du travail qu’elle allait mener: le lancement de Edan, une nouvelle chaîne de divertissement en langue française, dans 23 pays d’Afrique subsaharienne via les bouquets Canal+.

«Dans l’histoire d’une entreprise, il y a des projets qui marquent et ce lancement fera sans aucun doute partie de ceux-là», s’enthousiasme Daniel Eischen qui n’a pas compté ses heures pendant la phase de développement du projet puisqu’il fallait travailler avec des partenaires internationaux, avec des fuseaux horaires étendus.

Positionnement de marque, identité visuelle, discours de marque, communication digitale, réseaux sociaux, relations presse: les deux agences luxembourgeoises n’ont pas fait de la figuration, mais ont bel et bien assumé la responsabilité et joué un rôle majeur sur les nombreux volets stratégiques du projet.

Sensibilité afropolitaine

La chaîne Edan est née de la volonté et de la vision de son CEO, Éveline Diatta-Accrombessi, et porte d’ailleurs ses initiales, avec le N pour network. Cette femme à poigne et de caractère est connue en Afrique pour avoir été en charge de la stratégie de communication de la première dame du Gabon, Sylvia Bongo. Son ambition est de «faire tomber les préjugés et poser un regard ouvert sur une communauté globale qui puise son inspiration dans le brassage des idées et l’enrichissement mutuel entre les cultures.»

Les communautés africaines urbaines, cosmopolites et contemporaines se reconnaîtront dans ses propos. Une cible dans l’air du temps, cultivée, aux goûts éclectiques façonnés au gré des expériences et des rencontres. La programmation, signée Mike Mohamad – un Américain de New York ayant une longue expérience et un bon tableau d’honneur – comprend des séries cultes, des films de qualité et des documentaires sur des personnalités ou des faits historiques. Des programmes achetés qui devraient être rejoints par un contenu propriétaire d’ici la fin de l’année.

Les leçons de l’international

Edan a donc collaboré avec Tribe Global, et en particulier, les Luxembourgeois Interact et Concept Factory, ainsi que l’agence new-yorkaise GK Tribe Global. Une équipe complétée par des experts expérimentés ayant joué un rôle déterminant dans le rebranding de grands réseaux de télévision.

Pour Daniel Eischen, CEO d’Interact, «Le rôle clé joué par les agences Concept Factory et Interact démontrent que le Luxembourg dispose d’une réelle expertise en matière de communication intégrée. Nous avons les talents pour gérer des projets complexes et de grande envergure. Cela devrait faire réfléchir certains annonceurs locaux, y compris publics, qui ne jurent que par les consultants étrangers.»

Un sentiment partagé par son collaborateur Michael Mertens, strategic planner qui confirme l’importance de l’expérience: «nous avons appris à gérer la relation virtuelle et le travail en équipes internationales à distance dans le cadre d’un projet complexe qui nécessitait rapidité et extensivité. On n’a pas à rougir de notre niveau au Luxembourg.»

Si les Luxembourgeois assurent déjà le suivi du projet (réseaux sociaux, veille internet, relation presse pour les programmes…), ils seront amenés à accompagner le développement futur de la chaîne. Edan a en effet vocation à élargir sa diffusion à l’Europe francophone, puis à certains territoires anglophones.