COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

ArcelorMittal University et ArcelorMittal

Coming back home safely



Evie Roos et Christian Standaert (ArcelorMittal) (Photo: Etienne Delorme)

Evie Roos et Christian Standaert (ArcelorMittal) (Photo: Etienne Delorme)

La sécurité dans l’industrie est un enjeu de taille. ArcelorMittal relève le défi par un moyen original: un jeu de plateau.

Avec des opérations dans la sidérurgie et l’industrie minière, les conditions de travail dans les installations d’ArcelorMittal sont souvent potentiellement dangereuses et les accidents sont toujours possibles. C’est pourquoi la sécurité au travail est une priorité vitale pour ArcelorMittal, qui s’est fixé l’ambition de devenir la société sidérurgique et minière la plus sûre dans le monde. ArcelorMittal fait des investissements continus dans son projet «Journey to Zero», un programme mondial visant à réduire continuellement le nombre d’accidents et de décès. L’année 2009 a montré de nouvelles améliorations dans les statistiques de sécurité par rapport à 2008 et les années précédentes.

Dans cette optique, ArcelorMittal University a développé une formation globale de re-sen­sibilisation des salariés à l’importance de certaines règles essentielles dans la création d’un environnement de travail sécurisé.

La formation est d’envergure mondiale – 60 gran­des usines et des centaines de petites installations – et la population-cible hétérogène – en termes de culture, d’habitude de respect des normes, de niveau de formation…

C’est ce contexte qui a mené à l’idée de développer un jeu de plateau. Son but est d’accroître la sensibilisation «Health & Safety» de chaque personne et de provoquer une réflexion sur leur comportement individuel. En termes de contenu, le jeu d’apprentissage est construit autour des «golden rules» qui, si elles étaient respectées, permettraient d’éviter près de 80% des incidents. Il est donc indispensable que ces règles soient bien comprises par les travailleurs.

Le jeu d’apprentissage a été baptisé «Coming Back Home Safely». En substance, il suit un trajet de la maison à l’usine, et un retour à la maison après la journée de travail. Il confronte les joueurs à une série d’événements. Selon les réponses des joueurs, ils seront en mesure de marquer des points. L’effet cumulatif à travers ces missions est une prise de conscience de l’importance des «règles d’or».

La grande valeur ajoutée du jeu est la qualité du processus d’apprentissage, qui réussit à toucher tous les profils concernés, sans pour autant introduire de redondance par rapport aux solutions existantes. La forte composante émotionnelle du jeu sert son objectif principal d’accroître la sensibilisation à la sécurité. Dans le même temps, le jeu peut être facilement adapté à toute exigence locale, comme avoir les questions et les règles du jeu dans la langue régionale.

 

Efficience - Ce qu’en pense le jury

Le jury, au moment de décider, a souligné la transférabilité et l’effet multiplicateur de ce projet. Il a également apprécié son approche atypique: proposer
de jouer à des ingénieurs comme à des ouvriers spécialisés est une initiative méritoire. La force du projet vient en grande partie de sa dimension ludique: elle est pragmatique et permet d’obtenir des résultats de manière efficiente. De plus, le projet envoie un message très clair: même avec peu de moyens, des résultats probants peuvent s’obtenir avec de la volonté et de l’énergie.