POLITIQUE & INSTITUTIONS

Déi Gréng

Claude Adam: «Zen, soyons zen...»



claude_adam.jpg

Claude Adam, député (Déi Gréng) (Photo: DR)

Chaque jeudi, sur paperJam.lu, un politicien répond à un «Questionnaire de Proust» amélioré. Aujourd’hui: Claude Adam, député (Déi Gréng).

Ma vertu préférée: La patience.

Mon principal défaut: Je ne vais pas vous le révéler.

Mon occupation préférée: La lecture et le yoga.

Les trois forces que doit avoir un bon politicien: Un bon politicien doit être ouvert d’esprit, à l’écoute des hommes et des femmes et savoir assumer la responsabilité des décisions qu’il prend.

Mon premier acte militant: La participation à toute sorte de manifestations du mouvement pour la paix dans les années 70.

Mon coup de maître en politique: Je ne l’ai pas encore réussi.

La qualité que je préfère chez un homme: L’engagement sincère et réfléchi.

La qualité que je préfère chez une femme: L’engagement sincère et réfléchi.

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis: Leur fiabilité.

Mes héros/héroïnes dans la fiction: Flash Gordon, Bernard Lermite, Emma.

Mes héros/héroïnes dans la vie réelle: Les enseignant(e)s motivé(e)s et motivant(e)s.

Mes héros/héroïnes dans l’Histoire: Swami Sivananda.

Le don de la nature que je voudrais avoir: L’indulgence.

Les fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence: L’erreur humaine.

Les fautes impardonnables: La méchanceté préméditée.

Mon rêve de bonheur: Vivre dans un monde juste.

Quel serait mon plus grand malheur? Vivre seul dans un monde injuste.

Ce que je voudrais que l’on dise de moi dans 50 ans: Il a été sincère dans son engagement.

Si je n’étais pas ce que je suis, je voudrais être: Journaliste.

Ma devise: Nous sommes responsables non seulement pour tout ce que nous faisons, mais aussi pour tout ce que nous ne faisons pas.