POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Secteur logistique

CFL Multimodal s’offre «un nouvel outil» de 30.000m²



hangar8.jpg

D’une surface totale de 30.000m², la structure entrera en fonction au début 2017. (Photo: Sven Becker)

Sept mois après le début du chantier, le gros œuvre du futur entrepôt central de la filiale logistique des Chemins de fer luxembourgeois est terminé. Destinée à stocker et gérer quelque 450.000 palettes par an, la structure entrera en fonction au début 2017.

C’est une coquille encore vide qui a été dévoilée ce jeudi. Mais une coquille sur laquelle misent beaucoup les CFL pour développer leur activité logistique via la plateforme de Bettembourg. Et donc par ricochet le gouvernement dans son ambition de diversification de l’économie. Sept mois après le début des travaux, le gros œuvre du futur entrepôt central «multifonctionnel» de CFL Multimodal a été achevé, l’occasion pour Marc Wengler, président du conseil d’administration de la filiale logistique du groupe, de présenter «un nouvel outil très important pour le développement du secteur».

D’une surface totale de 30.000m2, capable de gérer un volume total de quelque 450.000 palettes par an via 64 quais de chargement, l’entrepôt est destiné à centraliser d’ici «janvier ou février 2017» non seulement toutes les marchandises gérées actuellement par CFL Multimodal, mais aussi à servir de porte-étendard des solutions logistiques au niveau international.

1 / 2
2 / 2

Car en plus du stockage et des services de transport et de distribution, le hangar aura pour ambition de devenir «un one-stop shop», à savoir une structure proposant «des services sur mesure et à haute valeur ajoutée» pour ses clients. Une offre qui s’étend de l’assemblage de produits semi-finis à la prise en charge des opérations douanières et portuaires en passant par le transport intermodal, qui combine les mouvements par route, rail, maritime ou aérien.

«Notre ambition est à la fois de desservir nos clients à l’échelle européenne, mais aussi d’attirer des acteurs de la Grande Région qui veulent se déployer à l’échelle mondiale», assure Alain Krecké, chief commercial officier de CFL Multimodal. Pour y parvenir, le nouvel entrepôt mise, en plus d’une surface disponible conséquente, sur la multiplication des possibilités. Outre les 13.000 palettes qui pourront être stockés en hauteur, le bâtiment pourra accueillir 12.000 rouleaux, 50.000 pneus, 1.500 palettes conservés à +5°C ou 450 palettes entreposées à -23°C.

1 / 3
2 / 3
3 / 3

Une variété de possibilités qui aurait d’ores et déjà séduit de nouveaux clients selon Alain Krecké, sans toutefois citer de nom, «car les contrats sont en cours d’analyse au niveau juridique». Une communication officielle ne devrait donc pas intervenir avant la rentrée, même si rares sont les sociétés qui aiment communiquer autour de leur stratégie logistique. Seul Delhaize, à l’heure actuelle, a effectué cette démarche en annonçant en juin dernier un partenariat avec CFL Multimodal. L’enseigne de grande distribution belge doit ainsi occuper 10.000 des 30.000m2 du nouvel entrepôt à compter de 2017.

Au vu des particularités offertes par le nouveau hangar et l’ambition de mettre en valeur des acteurs actifs dans la Grande Région, des sociétés comme Goodyear et Dupont de Nemours devraient figurer sur la liste des clients utilisant les nouvelles capacités logistiques de CFL Multimodal.