POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

À compter de l’an prochain

CFL: la liaison Volmerange-Luxembourg supprimée



ligne60a.jpeg

En partance de Volmerange-les-Mines, de nombreux frontaliers rejoignent Luxembourg en direct chaque jour. Une situation appelée à disparaître. (Photo: DR)

Pour réduire le nombre de trains circulant entre Bettembourg et Luxembourg aux heures de pointe, la ligne 60A sera scindée, en 2018, en deux services de navettes à destination de Bettembourg, d’une part, et de Noertzange, de l’autre. Les frontaliers apprécieront…

Fonctionnant à raison de cinq trains quotidiens dans un sens et autant dans l’autre, principalement aux heures de pointe, la liaison ferroviaire reliant directement Volmerange-les-Mines – de l’autre côté de la frontière française – à Luxembourg sera supprimée à compter de l’an prochain.

C’est ce que vient d’indiquer le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, soulignant que cette décision concernant la ligne 60A avait été prise dans le cadre du projet de refonte des horaires de circulation des trains, dont l’application interviendra en 2018.

Cette refonte, explique François Bausch, a été rendue nécessaire par plusieurs facteurs, dont notamment une progression spectaculaire – 50% en 10 ans – du nombre de voyageurs que la capacité de l’infrastructure ferroviaire n’a pu suivre, si ce n’est la mise à double voie de la ligne reliant Hollerich à Pétange.

Résultat: la ponctualité des trains ne cesse de diminuer quand les plaintes de la clientèle des CFL progressent quant à elles sans cesse.

Pour y remédier, en attendant la fin de certains travaux d’infrastructures en cours comme l’agrandissement de la gare de Luxembourg ou la construction d’une nouvelle ligne entre la capitale et Bettembourg, des experts suisses spécialisés dans la planification des systèmes ferroviaires et l’optimisation de l’exploitation ont été mandatés.

La liaison Bettembourg-Luxembourg surchargée

Une de leurs principales recommandations est de réduire le nombre de trains qui circulent aux heures de pointe entre Bettembourg et Luxembourg, et vice versa, recommandation valant surtout pour la liaison reliant Volmerange-les-Mines à Luxembourg.

À compter de l’an prochain et de l’entrée en vigueur des nouveaux horaires 2018, celle-ci sera scindée en deux navettes, l’une reliant Volmerange-les-Mines à Bettembourg et l’autre Rumelange à Noertzange, avec donc un changement de train obligatoire, de ou vers Luxembourg.

Selon le ministre du Développement durable et des Infrastructures, ces nouveaux horaires – et donc cette modification du fonctionnement de la ligne 60A – «devraient contribuer à apporter des améliorations pour la grande majorité des clients du réseau ferroviaire».

Il n’est pas certain que les travailleurs frontaliers partagent ce point de vue.