ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Fret

Cargolux: Frank Reimen va remplacer Ulrich Ogiermann



Frank Reimen est chargé de la coordination générale au ministère du Développement durable et des Infrastructures. (Photo: Andres Lejonas/archives)

Frank Reimen est chargé de la coordination générale au ministère du Développement durable et des Infrastructures. (Photo: Andres Lejonas/archives)

La nouvelle a été confirmée ce jeudi soir par Cargolux.

Frank Reimen va prendre la tête de Cargolux en lieu et place de Ulrich Ogiermann. Frank Reimen est chargé de la coordination générale au ministère du Développement durable et des Infrastructures. Il est également président du Conseil d’administration de Luxairport.   

Selon nos sources, le Conseil d’administration de la société de fret se réunit ce jeudi à 16h pour entériner la décision. Contacté, le ministère du Développement durable et des Infrastructures n’a pas confirmé l’information, sans toutefois la démentir. Il a également indiqué qu’un communiqué serait adressé à la presse ce jeudi vers 17h30. Lire ICI.

Accusée de participer à un cartel, la compagnie luxembourgeoise a écopé cette semaine d’une lourde amende de 79,9 millions euros de la part de la Commission européenne.

Mise en examen

Fin octobre, le président et CEO de Cargolux Ulrich Ogiermann et le directeur commercial Robert van de Weg avaient été mis en examen par le département de la Justice aux Etats-Unis pour avoir participé à une entente sur les prix avec des concurrents.

Ulrich Ogiermann est donc sanctionné pour ces infractions présumées, mais aussi pour la situation difficile dans laquelle se trouve l'entreprise après trois exercices dans le rouge, sur fond de crise économique, de contraction des volumes de transport et des marges.

Les années 2007 et 2008 avaient déjà été déficitaires en raison de provisions liées à une amende de 119 millions d'euros infligée par les autorités anti-trust américaines et payable sur cinq ans. La perte de 2009 avait atteint 153 millions de dollars.

Depuis le départ de son actionnaire de référence en 2009, SAirlines (groupe Swissair), Cargolux est aujourd’hui soutenue par l’Etat, qui détient 8% des parts en direct, et par des investisseurs publics. Luxair possède 52,1% des actions, la BCEE (Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat) 13,1% et la SNCI (Société Nationale de Crédit et d'Investissement) 12,8%.