COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Le baromètre des réseaux sociaux

Ça se bouscule autour de Laurent Mosar



Corinne Cahen a chuté de la 2e à la 9e place, laissant quartier libre à Étienne Schneider. (Illustrations: Maison Moderne)

Corinne Cahen a chuté de la 2e à la 9e place, laissant quartier libre à Étienne Schneider. (Illustrations: Maison Moderne)

L’activité de certains politiciens du pays s’intensifie sur Twitter, les menant encore un peu plus près de Laurent Mosar, qui reste no1.

Dans le baromètre Twitter des politiciens du Luxembourg, réalisé en collaboration avec le cabinet Clement & Weyer, il y a quelques belles progressions, et une belle chute – celle de Corinne Cahen (DP), qui perd 7 places. Elle perd donc sa 2e place au profit d’Étienne Schneider (LSAP). François Bausch reste 3e.

Du côté des belles évolutions, outre celle d’Étienne Schneider (+3), on peut noter l’élan de Xavier Bettel (DP), qui gagne 6 places, et celui d’Alex Bodry (LSAP - +3).

Au lendemain du référendum britannique, lors duquel le «oui» au Brexit l’a emporté, le Premier ministre luxembourgeois passe par la plateforme pour insister sur l’appartenance à l’UE du pays qu’il mène.

Même son de cloche sur le compte Twitter d’Alex Bodry.

Méthodologie: le classement du baromètre est déterminé par le «leader index», qui est la moyenne des positions dans deux classements: par nombre de followers sur Twitter et par taux d’engagement. Ce dernier résulte du nombre total d’interactions avec les utilisateurs (favorites + retweets), divisé par le nombre d’abonnés. Si deux ou plusieurs comptes affichent le même leader index, ils sont triés suivant le taux d’engagement.