POLITIQUE & INSTITUTIONS

Journée mondiale

Brian May, les astéroïdes et le Luxembourg



capture_decran_2017-02-13_a_22.20.24.png

Après la grande époque de Queen, Brian May a finalisé la thèse en astrophysique qu’il avait interrompue pour se consacrer à sa carrière musicale. (Photo: Capture d’écran Asteroid Day)

Le Luxembourg va accueillir l’édition 2017 de l’Asteroid Day. L’événement mondial vise à sensibiliser aux dangers des astéroïdes qui gravitent autour de notre planète. Une vitrine importante pour un Luxembourg toujours plus spatial.

Le Grand-Duché vient de marquer un point dans son marketing spatial international, dans le contexte de Spaceresources.lu, l’initiative gouvernementale pensée pour, à terme, tirer profit des ressources spatiales. 

Les détails seront présentés ce mardi lors d’une conférence de presse organisée sur différents fuseaux horaires, mais il est déjà connu que le Luxembourg accueillera l’édition 2017 de l’Asteroid Day, la journée mondiale dédiée à la sensibilisation aux enjeux (dont les dangers importants) liés à ces corps célestes.

Le Grand-Duché sera le centre névralgique du programme qui comprendra des événements à travers le monde.

De Queen aux astéroïdes

L’événement doit en quelque sorte sa paternité au guitariste du groupe Queen, Brian May, par ailleurs docteur en astrophysique depuis 2007. À la faveur d’un travail sur la musique du film «51 Degrees North» de Grigorij Richters (l’histoire d’astéroïdes qui menacent la Terre, avec comme scène principale Londres), Brian May a suscité des rencontres entre le réalisateur et des scientifiques. Des interventions qui allaient servir de prélude à l’organisation du premier Asteroid Day en 2015. 

Brian May a ensuite introduit le réalisateur aux responsables de la fondation B612, dont la vocation est de détecter les astéroïdes aussi tôt que possible. L’organisation compte parmi ses fondateurs les astronautes Ed Lu et Rusty Schweickart, qui participa à la mission Apollo 9. L’un des objectifs de l’association est le financement et la construction d’un télescope permettant, sur orbite, de détecter des astéroïdes.

À noter que le 30 juin, jour choisi par l’Onu pour cette journée mondiale, fait référence au 30 juin 1908, date à laquelle une météorite a explosé au-dessus de la Toungouska, en Sibérie.