ENTREPRISES & STRATÉGIES
INDUSTRIE

Résultats

Brasserie de Luxembourg: 53% de parts de marché



simon-wuestenberg_diekirch.jpg

Simon Wuestenberg : « Diekirch reste plus que jamais la bière préférée des jeunes adultes luxembourgeois » (Photo : Brasserie de Luxembourg)

Toujours aussi avare en chiffres, le brasseur luxembourgeois vient de présenter son bilan de l’année 2012. Le projet de nouvelle brasserie à Diekirch doit voir le jour dans les deux ans.

Les chiffres n’ont pas coulé à flot ce mercredi lors de la présentation du bilan 2012 de la Brasserie du Luxembourg Diekirch-Mousel, qui commercialise la bière Diekirch. Un manque de transparence qui tient visiblement à la politique de la maison-mère belgo-brésilienne AB InBev, premier brasseur mondial.

On croit néanmoins sur parole Simon Wuestenberg, le directeur de l’entreprise, quand il annonce une nouvelle année de croissance du résultat. Quel résultat? Pas de réponse. «2012 a été une bonne année pour la Brasserie de Luxembourg. Malgré des conditions économiques difficiles, nous avons été capables de maintenir notre croissance de volume et de parts de marché au Luxembourg, en renforçant notre position de leader», commente ainsi le responsable.

Un marché en déclin

Peu de chiffres diffusés donc, hormis celui de la part de part de marché qui passe de 51% à 53%, dans un marché où les volumes de vente ont décliné de 2% au Luxembourg. L'entreprise tient compte de toutes les marques commercialisées au Grand-Duché par la maison-mère, y compris la Super Bock, bière portugaise dont elle détient seulement la licence d'exploitation dans le pays.

«Avec 53% de parts de marché, la brasserie a une fois de plus renforcé sa position de leader. Diekirch reste plus que jamais la bière préférée des jeunes adultes luxembourgeois et gagne encore des parts de marché, tandis que les bières spéciales comme Leffe, Hoegaarden et Franziskaner ont également fortement contribué à la croissance des volumes au Grand-Duché l’an dernier», ajoute la Brasserie de Luxembourg.

L’entreprise explique aussi ces résultats par des investissements de plus de 1,5 million d’euros dans la brasserie de Diekirch sur la période 2010-2013.

Le projet de réhabilitation du site de la Brasserie de Diekirch devrait être finalisé d’ici deux ans. C’est John Penning, managing director du fonds d’investissement Saphir Capital Partners, qui l’a précisé en conférence de presse. Le fonds avait participé à l’acquisition du site. Baptisé Dräieck Dikrech, le projet immobilier sera composé d’une nouvelle brasserie, plus adaptée aux besoins, mais aussi de 320 logements, de commerces et aussi de bureaux administratifs. Aucun montant d’investissement n’a toutefois été communiqué.