ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Elfy Pins, finaliste du WBMY 2017

Bon plan pour bonne personne



wbmy-083_1024.jpg

Après s’être échauffée sur le marché luxembourgeois, Elfy Pins a l’ambition de décliner son site de bons plans Supermiro.com à Bruxelles cet automne, puis à Paris l’année prochaine. (Photo: Sébastien Goossens/archives)

En attendant l’annonce, jeudi soir, de la grande gagnante du prix Woman Business Manager of the Year (WBMY) 2017 de la Bil, Paperjam.lu vous propose chaque jour depuis lundi le portrait de l’une des cinq finalistes. Nous continuons cette série avec Elfy Pins, 32 ans, la fondatrice du site de bons plans Supermiro.com.

Plus qu’un site internet, décliné en newsletter et bientôt en application mobile, Supermiro.com est un univers créé de toutes pièces par Elfy Pins. La jeune femme le garnit de personnages et d’ambiances qu’elle dessine elle-même.

Il faut dire qu’elle vient des métiers de la création. Après des études dans le marketing et le design et plusieurs expériences professionnelles locales, Elfy Pins est allée tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique, à New York. «J’y suis allée en pensant trouver la bonne idée pour créer mon affaire en Europe, mais après deux ans, je suis revenue bredouille», lâche-t-elle.

C’est finalement dans son pays natal qu’elle a trouvé l’inspiration. «Je me suis dit: nous sommes en 2015, nous fabriquons des voitures qui roulent toutes seules, mais nous n’arrivons toujours pas à savoir ce qui se passe autour de chez nous», raconte-t-elle. Quelques mois plus tard, elle avait trouvé un «informagicien» pour lui concevoir un «superalgorithme» et le reste avait suivi «automagiquement».

Encore plus près des centres d’intérêt de chacun

De cette alchimie réussie est né un site internet qui recense tous les événements culturels, sportifs ou business sur une zone géographique donnée et les classe en fonction des préférences des utilisateurs. «Ces informations sont déjà disponibles, mais il faut aller les chercher sur plusieurs sources», détaille la jeune femme. «Supermiro.com rassemble 100% de l’offre et grâce à l’algorithme que nous avons mis en place, il propose les bons plans aux bonnes personnes.»

La petite entreprise, qui emploie aujourd’hui cinq personnes, se targue d’avoir un taux de pénétration de 25% chez les 25/40 ans vivant en milieu urbain, son public cible. Supermiro.com s’apprête désormais à lancer une application, qui sera l’occasion d’utiliser une nouvelle version de son algorithme et ainsi être encore plus près des centres d’intérêt de ses utilisateurs.

Et si Elfy Pins a la tête dans les étoiles, elle garde les pieds sur terre. Elle pense au développement de son idée dans les pays voisins. Une version bruxelloise de Supermiro.com est prévue pour l’automne, et une autre parisienne pour l’année prochaine.