COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Le baromètre des réseaux sociaux

Bettel et Schneider ne rattraperont pas Mosar



placeholder_twitter_s17.jpeg

La grande présence de Laurent Mosar sur Twitter lui vaut de rester premier dans ce top 10. Le Premier ministre, en 2e position, est bien plus suivi mais moins bavard.  

Parmi les politiciens présents sur Twitter, les 10 plus actifs sont repris chaque mois dans le baromètre des réseaux sociaux, réalisé en collaboration avec le cabinet Clement & Weyer.

Et depuis le début de l'existence de ce baromètre, Laurent Mosar n’a pas laissé la moindre chance à ses concurrents. Même le Premier ministre et le vice-Premier ministre doivent se contenter des 2e et 3e places, alors que d’autres se rapprochent ou s’éloignent au fil du temps.

C’est donc un député CSV très bavard qui tient la première place. Actualités luxembourgeoise et mondiale sont au cœur de ses tweets et retweets. Le récent discours sur l’état de la Nation n’y a pas échappé, et le membre de l’opposition n’accorde pas sa confiance à Xavier Bettel.

Le Premier ministre est pour sa part beaucoup moins présent sur Twitter. Et ne s’est d’ailleurs pas exprimé dans le cadre du discours du 26 avril. Ce qui ne l’empêche pas de communiquer, parfois même autour d’un verre, avec la presse.

Le ministère de l’Économie est représenté dans ce classement par Étienne Schneider et Francine Closener (6e position), qui est souvent retweetée par le ministre. C’est toutefois via tweet qu’il partage la mise en ligne de Amber Alert, l’alerte en cas d’enlèvement de mineurs.

Méthodologie: le classement du baromètre est déterminé par le «leader index», qui est la moyenne des positions dans deux classements: par nombre de followers sur Twitter et par taux d’engagement. Ce dernier résulte du nombre total d’interactions avec les utilisateurs (favorites + retweets), divisé par le nombre d’abonnés. Si deux ou plusieurs comptes affichent le même leader index, ils sont triés suivant le taux d’engagement.