POLITIQUE & INSTITUTIONS

Pour y représenter l’État belge

Benoît Piedboeuf au CA des CFL



1391542_10202138061069993_1684843454_n.jpg

Benoît Piedboeuf est le nouveau représentant de l'État belge au conseil d'administration des CFL. (Photo: DR)

Député fédéral belge et bourgmestre de Tintigny, en province de Luxembourg, Benoît Piedboeuf (MR) vient d’intégrer le conseil d’administration des CFL en remplacement de Michel Balon.

Le député fédéral belge Benoît Piedboeuf (MR) a officiellement fait son entrée cette semaine au conseil d’administration des Chemins de fer luxembourgeois (CFL) pour y représenter l’État belge.

Désigné pour un mandat de six ans, il remplacera Michel Balon qui siégeait au CA des CFL depuis une dizaine d’années et qui a été démis de ses fonctions.

«Je pense que le fait d’être originaire de la province de Luxembourg a été déterminant dans ma nomination», a déclaré ce mercredi à Paperjam.lu le principal intéressé qui, outre son mandat au Parlement fédéral à Bruxelles, est également bourgmestre de Tintigny, entre Arlon et Virton.

Son mandat consistera, selon lui, «à être attentif aux relations transfrontalières» avec une veille sur la mise en place des accords de la Gaichel en matière de transport et des dossiers tels que le terminal à conteneurs d’Athus, la mise en place d’un «RER» entre Arlon et Luxembourg ainsi qu’entre Libramont, Bertrix, Virton et Athus.

La tarification des relations ferroviaires entre la province de Luxembourg et le Grand-Duché fera également partie des sujets sur lesquels il aura, dit-il, un œil «particulier».