ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Marché énergétique

Bénéfices en hausse pour Enovos en 2013



La baisse des prix de l'énergie l'an dernier en Allemagne est restée sans effet, ou presque, sur le bilan 2013 d'Enovos. (Photo: DR)

La baisse des prix de l'énergie l'an dernier en Allemagne est restée sans effet, ou presque, sur le bilan 2013 d'Enovos. (Photo: DR)

Enovos a réussi à tirer son épingle du jeu sur le marché de l’énergie en 2013 comme en témoignent les chiffres de son bilan qui attestent d’un bénéfice net de 96,7 millions d’euros et d’un chiffre d’affaires de 2,95 milliards d’euros, en hausse de 11,7% par rapport à l’exercice précédent.

L’année 2013 a été favorable au groupe Enovos qui, lors de la présentation de son bilan ce mercredi matin, a fait part d’un chiffre d’affaires de 2,95 milliards d’euros – en hausse de 11,7% – qu’il attribue principalement à ses ventes en Allemagne et en France.

L’Ebidta du groupe passe lui de 163,3 millions d’euros en 2012 à 193,9 millions d’euros en 2013, signe d’une nette reprise de l’activité opérationnelle d’Enovos que n’a même pas réussi à contrarier la baisse des prix de l’électricité sur le marché allemand.

Investissements continus

À l’opposé, le bénéfice net d’Enovos – à 96,7 millions d’euros – est lui en retrait de 20,9 millions d’euros par rapport à l’exercice 2012. Mais sans compter un résultat exceptionnel de 39,5 millions d’euros réalisé en 2012 sur la vente d’une participation minoritaire en Allemagne... car le bénéfice net consolidé de 2013 dépasse de 18,6 millions d’euros celui de l’exercice précédent.

L’an dernier, le groupe a poursuivi la croissance de son bilan consolidé, avec un total de ses immobilisations qui est passé de 1,46 à 1,65 milliard d’euros, dû en grande partie à des investissements continus dans ses réseaux et ses centrales de production d’énergies renouvelables. Pour financer ces investissements, la dette financière du groupe est passée de 297 millions d’euros à 452 millions d’euros.

L’an dernier, Enovos a vu ses ventes d’électricité progresser de 22,5% et celles de gaz de 5,9%.