PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Analyse comparative

Banques: Suisse 2 – Luxembourg 1



Même chahutée, la place financière suisse reste une valeur sûre. (Photo: Association suisse de football)

Même chahutée, la place financière suisse reste une valeur sûre. (Photo: Association suisse de football)

Le match des deux places financières semble a priori déséquilibré du fait de l’avance prise historiquement par la Suisse. Le Luxembourg sort quand même du duel la tête haute.

L’association suisse des banquiers (ASB) a publié jeudi son baromètre bancaire. Il donne une indication sur les grandes tendances dans le secteur en s’appuyant sur les chiffres de la Banque nationale suisse (BNS), mais aussi sur les résultats d'enquêtes effectuées auprès des établissements membres. L’occasion de comparer l’évolution de la place financière suisse avec celle du Luxembourg.

Actifs sous gestion: point pour la Suisse

En 2013, la Place suisse a davantage progressé que sa contrepartie luxembourgeoise. Les banques helvétiques ont ainsi vu leurs actifs sous gestion s'étoffer de 340 milliards de francs suisses (282 milliards d'euros) grâce aux flux entrants en provenance des marchés émergents, portant à 6.136 milliards de francs suisses le total des actifs sous gestion.

De leur côté, les actifs sous gestion des banques privées luxembourgeoises demeurent stables avec un résultat de 307 milliards d’euros (+0,7% par rapport à l’année précédente) selon les chiffres de l’Association des banques et banquiers, Luxembourg (ABBL).

Résultats des banques: avantage Suisse

Après avoir stagné en 2011 et en 2012, le résultat consolidé des banques en Suisse a progressé de 3,1% l'an passé pour s'établir à 60,8 milliards de francs suisses, grâce à une augmentation des marges d’intermédiation ainsi que du produit des opérations de commissions et des prestations de services.

Le résultat des banques luxembourgeoises est lui en recul. En 2013, avec un résultat net provisoire se chiffrant à 3,636 milliards d’euros, les banques accusent une légère baisse de 3,2% par rapport à l’année précédente. «Sous l’effet conjugué d’une contraction de l’activité bancaire et de taux d’intérêt bas, la marge sur intérêts s’est repliée», explique la Banque centrale du Luxembourg (BCL) dans sa Revue de stabilité financière 2014.

Nombre de banques: avantage Luxembourg

Fin 2013, la Suisse comptait 283 établissements bancaires, soit 14 de moins que l'année précédente. «Il faut s'attendre à ce que quelques établissements présents sur la place bancaire suisse ferment leurs portes ou soient rachetés, comme on l'a vu récemment», met en lumière le rapport de l'ASB.

Côté Luxembourg, La Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) recensait 147 banques en 2013, soit six de plus qu’en 2012. Et la tendance semble se confirmer pour cette année avec déjà 150 banques recensées par la BCL au 31 juillet 2014.

Perspectives: léger mieux pour le Luxembourg

L’ASB a estimé que la place financière suisse conservait tout son attrait et devrait à moyen terme rester en tête de classement pour la gestion de fortune transfrontalière. «À plus long terme toutefois, les places financières de Hong Kong et Singapour pourraient bien tenter de la détrôner», a-t-elle mis en garde dans son rapport.

Pour sa part, le ministre des Finances Pierre Gramegna a rappelé mardi que le Grand-Duché devrait compter sur une croissance de sa Place autour de quatre piliers: la gestion de fortune, les fonds d’investissement, l’assurance et la réassurance ainsi que les activités de financement à l’international.