ENTREPRISES & STRATÉGIES

Fusion

Banque Degroof Petercam Luxembourg est née



Les 329 collaborateurs des deux entités se retrouveront, à partir de ce lundi, sous un même toit à la Cloche d’Or.  (Photo: Sven Becker / Archives)

Les 329 collaborateurs des deux entités se retrouveront, à partir de ce lundi, sous un même toit à la Cloche d’Or. (Photo: Sven Becker / Archives)

Ce n’était qu’une question de date. La fusion, déjà opérationnelle au niveau de la Belgique depuis l’automne dernier, est effective depuis ce vendredi au Grand-Duché.

Déjà entérinée en octobre dernier au niveau du groupe, la fusion entre Banque Degroof et Petercam est effective depuis ce vendredi au Grand-Duché.

Le processus a pris un peu plus de temps, pour des raisons notamment administratives. Il s’est, par exemple, agi de transférer la filiale suisse de Banque Degroof Luxembourg dans le giron de la maison mère.

Quoi qu’il en soit, après les derniers réglages prévus ce week-end, les 36 employés de Petercam Luxembourg prendront possession de leur nouveau lieu de travail, à la Cloche d’Or, au siège de ce qui était, jusqu’à jeudi encore, Banque Degroof Luxembourg. Ce sont au total 329 personnes qui seront alors réunies sur un même site. La nouvelle enseigne devant le building suivra dans les jours à venir.

Trois lignes de métier

CEO par intérim depuis le début de l’année, Philippe Masset révélait dans une récente interview accordée à Paperjam que l’objectif de cette «nouvelle» banque était bel et bien de continuer sur la lancée de ce qui est en cours, sur ses trois lignes de métier: l’administration de fonds (une activité basée au Grand-Duché pour l’ensemble du groupe), la banque privée et la banque d’affaires.

Nous misons sur une stratégie externe de croissance, de niche.

Philippe Masset, CEO (Banque Degroof Petercam Luxembourg)

«Pour ce qui est de l’administration de fonds, nous avons deux objectifs de croissance: d’une part, en déployant pleinement l’activité par rapport à toutes nos activités internes du nouveau groupe fusionné, ce qui n’était pas le cas auparavant, et, d’autre part, en misant sur une stratégie externe de croissance, de niche, qui fonctionne bien et que nous voulons poursuivre, aussi bien auprès de clients locaux qu’à l’international en Europe.»

En matière de banque privée, Degroof Petercam entend pousser davantage le Luxembourg comme hub pour certains types de services qui sont mieux organisables ici. Une réflexion concernant notamment une activité de family office est très avancée et pourrait aboutir avant la fin de l’année. «Nous voulons poursuivre notre développement en utilisant toutes les caractéristiques du pays en termes de stabilité, créativité intelligente et sens du business», explique M. Masset.

30 ans de présence sur la Place

Enfin, la banque souhaite se montrer davantage présente sur le créneau de la banque d’affaires, en élargissant son rôle auprès des entreprises. «Le pays regorge de groupes familiaux impressionnants, mais parfois peu connus ou sous-estimés et nous pensons que notre valeur ajoutée de conseiller indépendant peut trouver un écho auprès de ces clients-là.»

Au Grand-Duché, les deux partenaires affichent une trentaine d’années d’ancienneté, chacun. Banque Degroof est présente depuis 1987, quand elle a commencé ses activités avec quatre collaborateurs installés au 1, place d’Armes. Petercam l’avait devancée de deux années, créant sa filiale luxembourgeoise en 1985 en se spécialisant dans la gestion privée.

Au début des années 2000, le groupe avait transféré au Luxembourg la gestion de sa gamme de fonds obligataires et avait créé en 2014 sa propre société de gestion institutionnelle, Petercam Institutional Asset Management (Luxembourg).

Au niveau international, le groupe emploie quelque 1.400 personnes dans neuf pays.