ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

IT

Avec PlaCIO, les CIO seront moins seuls



En 2010, plusieurs CIO se sont rassemblés autour du projet PlaCIO. (Photo: CRP Henri Tudor)

En 2010, plusieurs CIO se sont rassemblés autour du projet PlaCIO. (Photo: CRP Henri Tudor)

Le CRP Henri Tudor a présenté une nouvelle plate-forme à destination des CIO. PlaCIO doit les épauler dans leurs missions et favoriser l’échange de bonnes pratiques.

PlaCIO est un nouvel outil au service des responsables informatiques dans les entreprises.

Dévoilé par le CRP Henri Tudor et FedilICT, mardi soir lors d’une conférence, cet outil se présente comme une plate-forme de compétences devant permettre aux CIO de mieux se positionner et d’évoluer au cœur de leur métier, dans leur entreprise. «Nous avons pu constater que, en fonction de leur position dans l’entreprise, les responsables informatiques disposent de marges de manœuvre plus ou moins importantes, commente Duan Hua du CRP Henri Tudor. Pour eux, dans un environnement qui évolue fortement, les enjeux qui concernent l’informatique et le business sont aussi bouleversés. Parmi ceux-ci, le CIO doit se positionner dans l’organisation par rapport au management, mettre en adéquation la stratégie IT avec le business, optimiser cette stratégie, mais aussi travailler à la valorisation de ses équipes au service de l’entreprise, de sorte que l’informatique puisse être un support à l’innovation.»

Souvent, face à ces défis, les CIO se sentent bien seuls et manquent de compétences. Constat a été établi que pour les relever, ils avaient des besoins en formations, en management, stratégie et communication. Mais aussi un besoin d’échanger. En 2010, plusieurs CIO se sont alors rassemblés autour du projet PlaCIO, piloté par le CRP Henri Tudor et soutenu par FedilICT. «Dans nos missions, nous œuvrons pour positionner l’IT comme un levier de performance pour l’entreprise, à la création de valeur, a précisé Laurence Johannsen du CRP Henri Tudor. Pour que l’informatique soit considérée comme autre chose qu’un centre de coût en interne. A travers PlaCIO, nous avons trouvé utile de soutenir les CIO dans leur métier, à travers des ateliers, des échanges et une valorisation de la profession.»

La boite à outils du CIO

Tout cela, donc, a débouché sur ce nouvel outil, cette plate-forme de compétences, PlaCIO. Celle-ci se présente comme «la boîte à outils du CIO». Grâce à elle, ils vont pouvoir trouver des informations relatives à leurs missions. Les outils sont nombreux. Les missions des CIO et les enjeux qu’ils doivent relever y sont décrits. On y retrouve les résultats du travail réalisé avec les responsables informatiques qui se sont investis dans ce projet. Les CIO pourront aussi y retrouver des articles, des ouvrages, des normes, en relation avec leur métier et qui pourront leur être utiles ainsi que des accès à des communautés ou des liens utiles.

Tous ces outils concernent aussi bien les missions de gouvernance de l’IT, qui incombent au CIO, que de management. «Car, oui, le CIO est définitivement un manager. Pour le premier aspect, nous avons voulu apporter des réponses à des objectifs d’alignement de la stratégie IT sur celle du business, à un besoin de processus à mettre en place qui permettront à un département IT de développer l’innovation, de créer de la valeur… Mais aussi des informations relatives à la manière de gérer des projets, les ressources humaines ou la qualité», ajoute Laurence Johannsen.

La plate-forme est l’aboutissement du projet PlaCIO, qui s’est étendu sur 2010. Celui-ci va se poursuivre à travers le projet PlaCIO 2. Car, affirment les responsables des deux projets, les groupes de travail organisés ont mis en évidence le besoin de voir émerger des lieux dans lesquels les CIO peuvent échanger et confronter leurs pratiques. «L’ambition du projet PlaCIO 2 est de prolonger la dynamique qui a été engagée en proposant aux responsables informatiques de travailler ensemble à la création d’une communauté des CIO au Luxembourg», a conclu Laurence Johannsen. Des groupes de travail seront organisés. Et la plate-forme PlaCIO sera au cœur de ces rencontres et échanges des CIO, le point de convergence de leurs bonnes pratiques. Ainsi, ils devraient se sentir moins seuls.

placio.tudor.lu