POLITIQUE & INSTITUTIONS

Marché automobile

Au plus bas depuis 12 ans



Si la tendance générale est à la baisse, le segment haut de gamme reste cependant bien représenté avec notamment 782 Porsche immatriculées l’an dernier. (Photo: licence cc )

Si la tendance générale est à la baisse, le segment haut de gamme reste cependant bien représenté avec notamment 782 Porsche immatriculées l’an dernier. (Photo: licence cc )

Comme les professionnels du secteur le craignaient, l’augmentation de la TVA au 1er janvier 2015 a plombé les chiffres du secteur automobile au Luxembourg l’an dernier. Le segment haut de gamme reste cependant plutôt tonique.

Après une fin 2014 marquée par un rush chez les concessionnaires, avant une hausse de la TVA – au point de faire du mois de décembre le meilleur jamais enregistré depuis 1991 –, le marché automobile s’est montré morose en 2015 au Luxembourg comme en attestent les chiffres diffusés par le Statec.

L’an dernier, il s’est immatriculé 46.473 véhicules particuliers et à usage mixte au Luxembourg, soit 3.320 de moins (-6,7%) que l’année précédente. Il s’agit du moins bon résultat enregistré depuis l’année 2003 et ses 43.770 véhicules immatriculés.

À noter que sur l'ensemble des véhicules immatriculés, ceux à usage mixte gagnent sans cesse en nombre par rapport aux véhicules particuliers selon une tendance observée depuis le début des années 90, avec un basculement qui s'est opéré en 2012.

Volkswagen, malgré le scandale lié au trucage de ses moteurs, est restée la marque préférée des Luxembourgeois et a immatriculé à elle seule 5.816 véhicules en 2015, en recul cependant de 8,7% par rapport à l’année précédente.

En seconde position sur le podium, BMW, avec 5.465 véhicules, progresse de 12,1%, tandis qu’Audi, troisième marque la plus consommée au Grand-Duché, a connu un recul de 13,7% malgré ses 4.259 véhicules immatriculés.

Le luxe s'immatricule bien

Derrière cet indéboulonnable trio, Renault (-24,2%) a elle aussi reculé, à l’instar de toutes les marques françaises, puisque Citroën enregistre une baisse de 19,0% et Peugeot de 11,8%.

En cinquième position des meilleures ventes, Mercedes a quant à elle bien résisté l’an dernier avec 3.792 véhicules immatriculés, représentant pour elle une hausse de 6,5%.

À noter encore pour les amateurs de chiffres – et de belles mécaniques – l’immatriculation l’an dernier au Luxembourg de 782 Porsche, 79 Maserati, 48 Jaguar, 35 Ferrari et 24 Bentley. Parmi d’autres.