POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Grande Région

Attert proche du top 10 des plus hauts salaires moyens



Tontelange, l'un des onze villages qui composent la commune d'Attert. (Photo: Tontelange.be)

Tontelange, l'un des onze villages qui composent la commune d'Attert. (Photo: Tontelange.be)

Le revenu annuel moyen s’est élevé à 16.651 euros en Belgique en 2012. Tout contre la frontière grand-ducale, à Attert, il était de 22.312 euros, plaçant la commune au rang des salaires moyens les plus élevés de tout le royaume.

Le ministère belge des finances vient de publier une étude indiquant que le revenu moyen annuel des Belges s’était élevé à 16.651 euros en 2012, en hausse de 3,4% par rapport à l’année précédente. Il était en Flandre de 17.765 euros, en Wallonie de 15.736 euros et en région bruxelloise de 13.312 euros.

Par rapport à 2007, le revenu annuel moyen des Belges a augmenté de 13,8%, indique encore l’étude du ministère des Finances. Mais en réalité, du fait d’une inflation en hausse de 13,6% sur la même période, ce salaire moyen a stagné.

Du simple au triple

Au niveau communal, c’est à Sint Martens Latem, en Flandre orientale, près de Gand, que ce revenu annuel moyen était le plus élevé en 2012, à hauteur de 25.375 euros. À l’inverse, à raison de 8.242 euros, il était le plus faible à Saint-Josse, l’une des dix-neuf communes composant la ville de Bruxelles.

En province de Luxembourg, bassin d’emploi grand-ducal oblige et sans surprise donc, les communes où l'on trouve les salaires annuels moyens les plus élevés – plus de 18.000 euros – sont toutes situées le long de la frontière ou à proximité immédiate de l’autoroute E411. Il s’agit de Saint-Léger (18.295 euros), Étalle (18.496 euros), Messancy (19.476 euros) et Arlon (19.598 euros).

Une seule commune dépasse le seuil des 20.000 euros de salaire moyen annuel, celle d’Attert qui pointe à 22.312 euros, non loin du top 10 des communes aux revenus les plus élevés, derrière Koksijde (22.685 euros).