ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Expert

Assurer et rassurer



Steve Balance (Photo : Julien Becker)

Steve Balance (Photo : Julien Becker)

Se couvrir reste souvent un mal nécessaire. Pourtant, et de plus en plus, les compagnies d’assurances développent des produits simples et flexibles, dédiés aux PME.

« Pour de nombreux patrons, les assurances sont des produits qu’il faut avoir, mais ils n’y consacrent que très peu de temps, estimant qu’ils ont mieux à faire que de se pencher en détail sur les polices qui leur sont soumises », constate Steve Balance, directeur adjoint de la société d’assurances Lalux. Les compagnies en sont conscientes et ont donc mis au point des produits dédiés aux PME, leur permettant, d’une part, de gérer l’intégralité des assurances sous un même contrat et, d’autre part, de choisir les garanties qu’elles souhaitent souscrire, en fonction de leurs spécificités. « Il est évident que chaque entreprise doit définir l’envergure de sa couverture, selon le risk management qu’elle aura développé », détaille Steve Balance. À chacune de souscrire telle ou telle garantie en fonction de son métier, de ses biens mobiliers et immobiliers et de sa clientèle. « Ces produits fonctionnent en général par secteur d’activité, car les besoins en assurances diffèrent selon que l’on soit restaurateur, garagiste ou comptable par exemple. »

Les compagnies doivent aussi pouvoir s’adapter à certaines spécificités : « Il existe ainsi sur le marché des assurances spéciales à l’intention du secteur du bâtiment. Il est également possible de proposer des assurances spécifiques et ponctuelles pour ceux qui se tournent vers l’étranger. Un professionnel luxembourgeois doit savoir, par exemple, que la France exige certaines protections qui, au Luxembourg, sont facultatives. Ils doivent donc se couvrir avant d’accepter un chantier de l’autre côté de la frontière », précise-t-il.Les assurances non vie sont donc précisément ajustées aux nécessités des PME. En revanche, pour ce qui est des assurances vie à destination des entreprises, on parle de régimes complémentaires de pension. « Il s’agit de produits très flexibles qui s’adaptent aux besoins des entreprises, mais que certains patrons ne connaissent que très peu. De ce fait, peu de PME y ont recours », constate Steve Balance. C’est pourquoi, certaines compagnies d’assurances ont développé des formules spécialement adaptées aux PME qui se caractérisent par leur simplicité et une administration réduite.

Régimes complémentaires

Un plan de pension offre en outre un régime fiscal attrayant pour les PME et représente un bon moyen de fidéliser son personnel. « De plus, le montant investi constituera pour le salarié un complément à la retraite légale », renchérit le directeur adjoint de Lalux.

Les compagnies d’assurances tournent donc, et de plus en plus, leurs regards vers les PME, essayant de les sensibiliser à la nécessité d’une bonne couverture, au travers notamment d’équipes spécialisées dans ce type de clientèle. « Le Luxembourg est un marché d’agents. Ce sont donc principalement ces derniers qui font la prospection. Mais de plus en plus, les compagnies approchent directement les PME par le biais d’équipes spécifiques », conclut-il.

 

Express - Steve Balance

  • 41 ans

  • Directeur adjoint chez Lalux Assurances depuis 2008