ENTREPRISES & STRATÉGIES

Marché de l’automobile

Arnold Kontz cède BMW et Mini au groupe Bilia



arnold_kontz_reprise.jpg

Selon le groupe Kontz, cette alliance doit «accroître encore notre position de plus fort et plus profitable BMW dealership au Grand-Duché». (Photo: Kontz Group)

L’importateur officiel luxembourgeois annonce ce lundi avoir cédé son activité de revente des deux marques haut de gamme au groupe suédois, le plus important groupe automobile scandinave.

À compter du 31 mars 2016, un poids lourd européen de l’automobile entrera officiellement sur le marché luxembourgeois. À cette date, le groupe Bilia – distributeur en Suède, en Norvège et en Allemagne de plusieurs marques, dont Lexus, BMW et Mini – reprendra l’activité BMW et Mini gérée depuis 1953 par le groupe Arnold Kontz. L’accord, dont le montant n’a pas été dévoilé et qui concerne les 147 salariés de la concession de la route de Thionville, a été officialisé ce lundi.

«Nous sommes fiers d’avoir trouvé avec Bilia un partenaire sérieux pour accroître encore notre position de plus fort et plus profitable BMW dealership au Grand-Duché. Je suis très confiant que Bilia nous permettra de battre de nouveaux records, tout en préservant le caractère familial d’Arnold Kontz Group à la fois pour les clients et pour les salariés», indique Benji Kontz, managing director et partner d’Arnold Kontz Group, cité dans le communiqué. Même satisfecit affiché du côté suédois, où l’alliance doit permettre officiellement au groupe Bilia de croître via «une rentabilité élevée et stable» de l’activité au Grand-Duché.

«Bilia permet en outre à Arnold Kontz Group de rentrer dans son capital et les deux sociétés ont signé des contrats de collaboration pour l’avenir», indique le communiqué commun.

Selon les dernières données du Statec, BMW était la marque la plus vendue au Luxembourg au mois de novembre, avec 424 véhicules particuliers, devant Volkswagen (416) et Audi (267). Au cours du mois passé, Mini, elle, avait écoulé 63 voitures. Toujours selon l’office statistique luxembourgeois, la marque de Munich représentait, sur l’ensemble de l’année 2015, 9,8% du parc automobile luxembourgeois. Mini, elle, représente 1,4% du marché.

Arnold Kontz Group entend pour sa part se concentrer sur les marques anglaises avec pour objectif de «commercialiser prochainement plus de 1.000 voitures neuves par an» dans ces gammes.