ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Certification ISO 22301

Arendt Services et EBRC précurseurs dans la norme



arendtebrc.jpg

Pour Olivier Hamou (Arendt Services) et Yves Reding (EBRC), le passage à la norme donne un gage de confiance aux acteurs du secteur financier. (Photo: Christophe Olinger)

Arendt Services et EBRC viennent d’obtenir la certification ISO 22301. Une norme destinée à rassurer leurs partenaires sur leur capacité à poursuivre leurs activités même en cas de crise. Elles sont les premières à l’obtenir au Luxembourg.

Arendt Services et EBRC ont décidé de travailler main dans la main à une stratégie qui assure la continuité de leurs activités même en cas de crise. Depuis un an, les deux entreprises ont travaillé pour obtenir, et c'est une première au Luxembourg, l’obtention de la norme ISO 22301. Une norme récente – elle est en application depuis 2012 – qui permet d’implémenter un Système de management de la continuité des activités (SMCA) garantissant la continuité des processus critiques de toute organisation pour faire face à un sinistre majeur.

C'est désormais chose faite. «Au niveau mondial, à peine un millier de sociétés, très souvent des grosses structures, sont déjà certifiées. À titre d’exemple, la France en compte une dizaine», pointe Olivier Hamou, CEO de Arendt Services. 

Nous avons poussé la démarche le plus loin possible.

Olivier Hamou, Arendt Services

«Après avoir analysé les potentiels impacts d’interruption des processus métiers et leur criticité par rapport aux risques opérationnels qui surviennent aujourd’hui, nous avons poussé la démarche le plus loin possible», se félicite Olivier Hamou. Au cours de la phase préparatoire qui a mené à l’obtention de la certification, Arendt Services a ainsi identifié différents types de crises qui pourraient porter atteinte à l’organisation – incendie, inondation, attaque terroriste, etc. – et a effectué des tests grandeur nature à la fois de basculement des systèmes informatiques mais aussi de déploiement de collaborateurs sur le site de secours.

Pour des bureaux d’avocats et des fiduciaires, la confiance est un facteur-clé.

Yves Reding, EBRC

Arendt Services et EBRC collaborent de longue date. Le partenariat dans ce contexte de certification ISO 22301 était donc naturel et logique. «Quand nous avons démarré nos activités en 2000, avec la volonté de devenir un centre d’excellence en Europe dans la gestion de l’information sensible, nos secteurs phares ont bien entendu été la banque et la finance», précise Yves Reding, CEO d’EBRC. «Puis, notre sphère s’est étendue au e-commerce, au secteur de la santé, aux institutions européennes et à la défense. Mais il clair que, pour des bureaux d’avocats et des fiduciaires, la confiance est un facteur-clé de succès. La confidentialité et la sécurité sont particulièrement critiques pour les acteurs du secteur financier…»

Outil de marketing

Les deux CEO, qui se déclarent convaincus de l’intérêt des labels de qualité et des certifications internationales, affirment aussi que ces garanties sont devenues un élément essentiel par rapport aux clients internationaux, notamment américains ou moyen-orientaux, qui ne situent pas le Luxembourg sur la carte du monde. «Cela constitue un élément différenciateur fort et nécessaire qui renforce la confiance des clients», poursuivent-ils. Les deux partenaires s’alignent d’ailleurs pour dire que, dans un futur proche, des normes telles que ISO 22301 seront un prérequis pour pouvoir intervenir dans des appels d’offres internationaux.

Au-delà de la volonté de répondre aux attentes de leurs clients, Olivier Hamou et Yves Reding estiment encore que la certification qu’ils viennent d’obtenir après un an de travail permet aussi de renforcer la crédibilité et la visibilité de la Place de Luxembourg. «Elle s’inscrit parfaitement dans la stratégie gouvernementale de renforcer le positionnement du pays dans le domaine de l’ICT et de hisser le Luxembourg en tant que centre d’excellence high-tech», insiste Olivier Hamou.