ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Suite à un appel d’offres

Apateq traitera bientôt l’eau suédoise



fountain-3024237_1920.jpg

Grâce à l’usine de traitement d’Apateq, la municipalité de Mörbylånga deviendra autonome en eau potable. (Photo: Licence C.C)

La start-up luxembourgeoise vient d’obtenir son plus gros marché en Suède, où elle va construire une usine de traitement des eaux usées. Un contrat de plusieurs millions remporté face à «des leaders établis» du secteur.

La technologie luxembourgeoise sera bientôt au service des eaux usagées suédoises grâce à Apateq. La start-up vient en effet d’annoncer avoir coiffé sur le poteau l’un des leaders mondiaux dans le domaine du secteur lors d’un appel d’offres émis par la commune de Mörbylånga, 2.000 habitants, située sur la deuxième plus grande île du royaume – son nom ne peut être dévoilé pour des questions juridiques.

Le montant du contrat, qui doit encore évoluer, «se situe entre 2 et 10 millions d’euros», a précisé la start-up à Paperjam. Le système de filtration développé par Apateq va permettre de traiter au même endroit l’eau saumâtre des puits, ainsi que les eaux usées industrielles prétraitées. L’eau rejetée sera potable et répondra aux normes suédoises et internationales.

Le bon choix pour poursuivre notre développement urbain.

Peter Asteberg, chef de projet pour Mörbylånga

«Avec les conditions qui prévalent, la croissance démographique ou toute extension d’industries consommatrices d’eau représentent un défi en termes d’approvisionnement en eau», a déclaré dans un communiqué Peter Asteberg, chef de projet pour la municipalité suédoise. «Nous sommes convaincus que la technologie d’Apateq est le bon choix pour poursuivre notre futur développement urbain.»

À l’heure actuelle, Mörbylånga est contrainte de faire venir de l’eau potable du continent par camion. L’installation d’Apateq, qui doit être livrée en novembre 2018, va lui permettre de devenir autonome à ce niveau.

Une présence aux États-Unis

«Notre installation est parfaitement adaptée aux conditions actuelles sur site», a ajouté Ulrich Bäuerle, directeur technique d’Apateq. «Nous proposons des solutions compactes et complètes pour le traitement des eaux usées et la production d’eau potable qui peuvent être rapidement mises en service dans des endroits éloignés et facilement commandées et surveillées par un panneau tactile et une télécommande.»

Créée en 2013, Apateq a ouvert en 2015 des bureaux à Houston pour couvrir le marché nord-américain, notamment celui lié aux techniques de fracturation hydraulique utilisées dans l’exploitation des hydrocarbures et qui utilisent de grandes quantités d’eau. L’entreprise compte 16 employés.