POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Départ

Amnesty Luxembourg sans directeur



press_conference_23_feburary_2016_rapport_annuel_photos_c_sam_van_maris-0413.jpg

Pour Stan Brabant, les prochains combats seront menés de l’autre côté de la frontière belge. (Photo: DR / archives)

La branche luxembourgeoise d’Amnesty International va devoir se chercher un nouveau directeur suite au départ de Stan Brabant.

Stan Brabant a annoncé jeudi son départ de la direction d’Amnesty International en raison d’une coopération avec le conseil d’administration devenue difficile ces dernières semaines.

Suite aux élections de juin 2018 et selon le site internet de l’ONG, le conseil d’administration d’Amnesty International Luxembourg est composé de David Pereira (président), Bram Schim van der Loeff (vice-président), Sandrine Gashonga (secrétaire générale), Gilles Vansteenkiste (trésorier), Annemie Kridel (membre) ainsi que Germaine Brabants (membre).

En provenance de sa Belgique natale, Stan Brabant avait pris la direction d’Amnesty International Luxembourg en janvier 2012, après avoir travaillé comme conseiller technique principal pour les Nations Unies au Laos. Il avait aussi conduit pendant une dizaine d’années l’unité politique de Handicap International à Bruxelles.

Employant une quinzaine de personnes, Amnesty International Luxembourg compte quelque 900 activistes.