POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Fraude

Affaire Ewert/Glock: le banquier acquitté en appel



img_3583.jpg

Charles Ewert arrivant à son procès en 2014. (Photo: DR)

La Cour d’appel a acquitté mardi le banquier Peter Rusch des préventions de faux et d’usage de faux dans une affaire de détournement de fonds appartenant à l’homme d’affaires autrichien Gaston Glock. Ancien dirigeant de la banque Ferrier Lullin à Luxembourg, Rusch était présenté comme le complice de Charles Ewert.

La Cour d’appel a acquitté mardi l’ancien banquier et dirigeant de la banque Ferrier Lullin à Luxembourg (rachetée par UBS avant d’être liquidée), Peter Rusch, qui avait été l’un des gestionnaires des comptes de l’industriel autrichien Gaston Glock au Luxembourg.

Inventeur des pistolets automatiques qui portent son nom, Glock avait recruté le sulfureux Charles Ewert, alias Panama Charly, pour gérer la partie obscure de son immense fortune. Mais son homme de confiance à Luxembourg avait fini par le trahir et tenter de s’approprier ses fonds et même de le faire assassiner en 1999 dans un parking souterrain du centre-ville. Accusé d’en être le commanditaire, Ewert fut condamné à 20 ans de prison, qu’il purge depuis 12 ans.

Le volet financier de cette affaire Glock contre Ewert fut jugé séparément, une première fois au printemps 2014, soit plus de 15 ans après les faits. L’accusation reprochait à Panama Charly d’avoir mis en place, avec la complicité de Rusch et de Maurer, des montages financiers et des clonages de sociétés (il en était le grand spécialiste), via notamment la société panaméenne Reofin International, pour spolier l’un de ses principaux clients, l’industriel Gaston Glock. Les montants en jeu dépassent les 40 millions de dollars.

En première instance, Peter Rusch fut condamné à six mois de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende. Maurer eut droit à une suspension de prononcé et Ewert écopa de trois ans de prison supplémentaires.

Peter Rusch fit appel de sa condamnation. La Cour d’appel l’a donc acquitté.