PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

SwissLeaks

222 mystérieux clients luxembourgeois de HSBC



La banque HSBC Private Bank à Genève détenait pour 2,9 milliards de dollars de dépôts de clients luxembourgeois. (Photo: licence cc )

La banque HSBC Private Bank à Genève détenait pour 2,9 milliards de dollars de dépôts de clients luxembourgeois. (Photo: licence cc )

Après avoir été épluchés par le fisc français, les fichiers dérobés par l’informaticien Hervé Falciani à la banque HSBC en Suisse sont passés dans le domaine public. Des données qui ont été communiquées dans leur intégralité par un informateur à la rédaction du journal Le Monde qui les a partagées. Le consortium de journalistes ICIJ en a publié certains détails ce dimanche. Le gigantesque fichier contient les noms de plus de 100.000 clients de la banque, dont 222 au Luxembourg.

Depuis 2010, la rumeur circulait au Grand-Duché que parmi les dizaines de milliers de noms d’évadés fiscaux qui figuraient, malgré eux, sur une liste volée auprès de la banque HSBC Private Banking en Suisse, se trouvaient aussi des clients luxembourgeois ayant placé leurs économies à l’abri de l’Administration fiscale locale.

La publication ce dimanche par le site ICIJ de la «liste Falciani», du nom de cet ancien employé de HSBC Genève parti avec les listings des clients de l’établissement avant de les communiquer au fisc français, donne la confirmation que des ressortissants du Grand-Duché ont bien des dépôts en Suisse. Il serait à ce stade un peu hasardeux d’affirmer qu’il ne s’agit que d’évadés fiscaux luxembourgeois et de comptes en banque non déclarés.  

La liste Falciani a été à l’origine d’une vaste chasse aux fraudeurs fiscaux en France. On ignore si l’administration française a communiqué les informations relatives aux clients luxembourgeois à l’Administration des contributions directes et, le cas échéant, ce que cette dernière a fait de ces informations et si des enquêtes et éventuellement des poursuites ont été engagées contre les contribuables visés et leur situation régularisée. 

Un milliardaire luxembourgeois

Le nouveau scandale SwissLeaks relatif à la publication de cette liste des clients de HSBC a levé le voile sur 222 clients «associés» avec le Luxembourg (entre 1988 et 2006), répartis sur 252 comptes et 562 comptes bancaires différents, pour un montant de 2,9 milliards de dollars. Selon ICIJ, 27% de ces clients ainsi repérés ont un passeport luxembourgeois et la nationalité du pays.

Parmi ces clients figure un milliardaire luxembourgeois affichant à lui seul 1,4 milliard de dollars. Son nom n’a pas été mentionné parmi la soixantaine de personnalités ayant été épinglées par les SwissLeaks.

25% de comptes censés appartenir à des Luxembourgeois étaient numérotés, 10% sont liés à des sociétés offshore, la majorité des comptes appartenant à des personnes physiques. Là non plus, ICIJ n’a pas livré leur identité.

L’enquête du consortium s’appuie sur des documents obtenus par le journal Le Monde qui enquête sur cette affaire depuis son origine et qui est entré début 2014 en possession de données bancaires mondiales. Il s'agirait du fichier falciani dans son intégralité. Les journalistes du Monde ont ensuite partagé ces données avec une soixantaine de médias internationaux, coordonnés par l’ICIJ, consortium de journalistes d’investigation.

Selon les enquêteurs, 180,6 milliards d’euros auraient transité, à Genève, par les comptes HSBC de plus de 100.000 clients et de 20.000 sociétés offshore.