COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Étude Robert Walters

+22%: record de hausse des offres d’emploi



La Place financière recrute manifestement davantage, selon Robert Walters. ( Photo : archives Paperjam )

La Place financière recrute manifestement davantage, selon Robert Walters. ( Photo : archives Paperjam )

Selon le cabinet de recrutement Robert Walters, le nombre d’offres d’emploi publiées a augmenté de 5% en Europe au 3e trimestre. Le Grand-Duché, en tête du classement, s’est montré particulièrement actif, avec un pic surtout bien visible dans les secteurs financiers.

Cabinet de recrutement et de recherche de talents installé dans 24 pays - au Luxembourg depuis 2001 – Robert Walters publie ce lundi son étude «European Job Index». Elle reprend les volumes d’annonces mis en ligne sur les sites d’offres d’emploi en Belgique, France, Allemagne, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Espagne, Suisse et Royaume-Uni. 

Le taux d’employabilité en Europe, selon cette analyse, connaît une évolution de sortie de crise. Le nombre total d’offres d’emploi publiées a augmenté de 5% depuis le second trimestre 2013. Et le Luxembourg est au sommet de la crête, avec «une augmentation record de 22% d’offres d’emplois publiées», note le recruteur international.

L’Espagne et l’Irlande sont les seuls pays à avoir connu une baisse significative. La Belgique fait face à une légère diminution. La France connaît une situation atypique et intéressante. Elle «connait habituellement une diminution pendant cette période», mais cette fois, on y a vu les annonces offrant un emploi «augmenter de 11%».

Croissance financière

L’analyse pour le Grand-Duché mérite d’être approfondie. Spécialisé dans les hauts profils, pour l’industrie financière notamment, Robert Walters observe que «malgré une période estivale historiquement faible», le nombre d’offres a donc été nettement plus élevé.  «Un pic spectaculaire a été observé dans le secteur bancaire et financier, un des marchés les plus importants du pays tant la croissance dans les institutions financières est continue», poursuit le rapport.

Les profils «banking & financial services» ont vu l’offre bondir de 71%. Les emplois dans la compliance ont eu un nombre d’offres en hausse de 19%. Et les métiers du risk management sont plus demandés, 17% de plus lors du trimestre concerné.

Se préparer à la reprise

Par ailleurs, Robert Walters souligne qu’une hausse de 17% a été observée sur la publication des offres d’emplois juridiques, prouvant que la demande pour ce type de profils demeure importante. «Bien que la croissance économique ne soit pas encore au rendez-vous, le pays connait une augmentation de 17% des annonces de profils commerciaux et de 11% des annonces de postes en ressources humaines», dit encore le rapport du recruteur. «Cela démontre que les sociétés se préparent à la reprise économique», conclut-il.

Bastiaan Fontein, responsable du bureau de Luxembourg, commente les résultats, jugés «surprenants, compte tenu de la période estivale, habituellement très calme.» Il rappelle que le secteur bancaire et financier va devoir faire face à d’importants changements du fait des nouvelles réglementations qui affecteront directement les actifs placés au Luxembourg. «Nous avons assisté à une croissance des recrutements pendant la seconde moitié du mois de septembre et nous nous attendons à ce que le dernier trimestre nous donne une vision précise de ce que sera la reprise en 2014», poursuit-il.

Une autre tendance observée au troisième trimestre, pour le Luxembourg, c’est la demande de profils francophones. «Bien que Luxembourg soit un marché international, la parfaite maitrise du français donne un avantage certain aux candidats», souligne Bastiaan Fontein.