POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Compétition

200 dossiers soumis aux Luxembourg Design Awards



jury_design.jpg

Le jury a eu à examiner 200 soumissions pour les Design Awards. (Photo: Design Luxembourg)

Lancé en février par Design Luxembourg, le concours a vu une participation massive des agences et créateurs luxembourgeois. Maison Moderne est nommée cinq fois.

En complément aux Media Awards proposés par Maison Moderne et RTL, les Design Awards, imaginés par la fédération professionnelle Design Luxembourg, récompensent les créations dans divers secteurs professionnels depuis le product design jusqu’au packaging et au design management, en passant par l’illustration, la photo, l’animation, sans oublier le corporate design ou des ensembles plus larges: digital, éditorial, information. Ce sont en tout 11 catégories dans lesquelles toutes les agences et indépendants du pays, de la Grande-Région et au-delà pouvaient postuler.

Premier succès à noter: 200 dossiers ont été soumis à l’œil attentif du jury. «C’est beaucoup de soumissions, mais cela ne représente pas encore l’ensemble du secteur au Luxembourg. Il y a plusieurs agences qui n’ont rien envoyé», souligne Jan Glas (Luxinnovation), membre du jury. À ses côtés siégeaient Anna Loporcaro (Mudam), ainsi que plusieurs personnalités internationales du secteur «pour éviter que ces récompenses ne tournent à l’autocongratulation», expliquait Frank Weber, président de Design Luxembourg, dont Anne Bugugnani (France), consultante en design stratégique; Michael Thomson (Grande-Bretagne), membre du Beda (Bureau of European Designers) et du jury Red Dot Awards; Marcel Befort (Allemagne), consultant en design management; Olivier Gilson (Belgique), graphiste et collaborateur du centre bruxellois de la Mode et du Design; et Severin Filek (Autriche), consultant et membre du designforum à Vienne.

«Nous avons eu des discussions très intéressantes et de nombreux échanges nourris», ajoute Jan Glas, qui a apprécié l’aspect international de cette délibération. «Nous avons été agréablement surpris par le niveau des dossiers et généralement assez vite d’accord pour nos choix.» Sans surprise, ce sont les catégorie de corporate et editorial design qui ont reçu le plus de dossiers. «Ma grosse déception vient de la catégorie design management où nous n’avons eu qu’une seule soumission. Il faudra mieux expliquer les critères.» Le responsable de Luxinnovation espère aussi que la prochaine édition en 2017 pourra voir les catégories de social design et service design entrer dans la liste.

Après une délibération, plusieurs nominations ont été actées dans chaque catégorie. Les grands gagnants seront dévoilés lors de la cérémonie de remise de prix, le 11 juin à Neimënster. Ils se verront remettre un des trophées, créés par Raoul Gross.

Non sans fierté, Maison Moderne se réjouit de se voir nommée trois fois dans la catégorie Editorial Design (City Magazine, Delano et Arendt We All) et deux fois dans la catégorie Self Promotion (Happy Inventory et MMM3).

La liste complète des nommés et l’inscription à la soirée de remise des prix sont à trouver sur www.designawards.lu.