POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Infrastructures

136 millions d’euros pour la gare d’Ettelbruck



La gare ferroviaire d'Ettelbruck sera entièrement reconstruite, de même que ses cinq quais. (Photo: illustration MDDI)

La gare ferroviaire d'Ettelbruck sera entièrement reconstruite, de même que ses cinq quais. (Photo: illustration MDDI)

La gare d’Ettelbruck sera bientôt entièrement reconstruite et ses abords aménagés ou réaménagés pour en faire un nouveau pôle d’échange multimodal.

Préparer l’une des gares les plus fréquentées du pays aux besoins des futures décennies, et ce en relation avec le développement de la Nordstad. Tel est l’objectif défini par le projet de la reconstruction complète de la gare d’Ettelbruck qui vient d’être avalisé par la Chambre des députés pour un montant global de 136 millions d’euros.

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures, qui chapeaute ce dossier, précise vouloir créer à cet endroit un pôle d’échange multimodal – «élément clé de la Nordstad» – qui répondra aux besoins de tous les utilisateurs des transports en commun.

«Les clients profiteront d’une meilleure qualité des services offerts et d’une stabilité accrue des horaires de train», ajoute-t-il encore.

Gare

Le pont Patton sera également reconstruit.

La N7 en souterrain

Selon lui, le projet tient compte d’une approche intégrative entre les modules de la gare et l’urbanisme avoisinant.

En pratique, en plus de la construction d’une gare ferroviaire flambant neuve, les travaux consisteront en la construction d’une gare routière devant l’actuel terrain «Verband» et au réaménagement des rues du quartier avec la mise en souterrain de la N7. Le pont Patton sera quant à lui reconstruit avec des pistes spécialement aménagées d’une part pour les bus et d’autre part pour les vélos.

Un P+R d’une capacité de 430 emplacements complètera ces nouvelles infrastructures.