ENTREPRISES & STRATÉGIES

Emménagement à la BGL

1.200 salariés quittent Howald pour le Kirchberg



Livrés depuis la fin 2015, avec six mois d’avance sur les dates officiellement annoncées, les deux nouveaux bâtiments de la BGL BNP Paribas commencent à accueillir leurs occupants. Plus d’un millier de postes seront occupés d’ici la fin du mois.

Dévoilée courant 2013, la stratégie de la BGL BNP Paribas destinée à «renforcer les synergies» est entrée dans sa phase concrète en ce début 2016. Quelques semaines après avoir réceptionné ses deux nouveaux bâtiments – baptisés eKinox et oKsigen –, la première banque luxembourgeoise a entamé le déménagement de ses personnels  de la BNP Paribas Securities Services Luxembourg (BP2S), jusqu’alors basés à Howald.

D’ici à la fin du mois de janvier, 1.200 personnes rejoindront donc le site du Kirchberg, qui accueillera au total quelque 4.000 salariés.  Soit l’ensemble des personnels de la banque, à l’exception de ceux des différentes agences et de 200 personnes de l’activité assurance de Cardif Lux Vie, qui resteront dans leurs locaux de l'avenue de la Porte-Neuve. Face à l’ampleur des changements, la prise de possession des deux bâtiments se fera par vagues, le mouvement ayant d’ores et déjà commencé par le service IT, au cours du mois de décembre dernier.

Une brasserie sera accessible aux visiteurs accompagnés.

Une porte-parole de la BGL BNP Paribas

400 personnes occupent ainsi d’ores et déjà quatre des 14 étages que compte la tour blanche sortie de terre. La prochaine série d’installations doit débuter, elle, à partir de la semaine prochaine. D’ici au 31 janvier, un peu plus de la moitié des 3.000 nouveaux postes de travail, répartis sur quelque 51.500 m2, seront donc occupés. Le reste devant rester vide jusqu’au début de l’été, un dernier ensemble de déménagements étant programmé entre les mois d’avril et juin prochains.

Pour répondre aux besoins de l’ensemble du personnel, cinq espaces de restauration, «dont une brasserie qui sera accessible aux visiteurs accompagnés d’un collaborateur», seront mis à disposition, indique une porte-parole de la banque. Mais les nouveaux venus devront encore un peu patienter pour les utiliser, puisque l’ouverture de ces différents lieux est prévue «au courant du premier trimestre 2016».

D’un coût de 200 millions d’euros, le projet a été mené «suivant le planning et le budget prévus» et prévoit la possibilité de construire un troisième immeuble de 18.000 m2. À l’heure actuelle, l’édification de cette structure n’est pas à l’ordre du jour, les fondations et les sous-sols d’ores et déjà construits resteront en l’état. La mise en place d’espaces verts, composés notamment d’un parc avec terrasses, constitue la prochaine étape du chantier.