ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

Les chantiers emblématiques (9/10)

Neischmelz, site en activité temporaire



Le site de Neischmelz accueillera un nouveau quartier mixte avec des ambitions écologiques. (Photo: Ville de Dudelange)

Le site de Neischmelz accueillera un nouveau quartier mixte avec des ambitions écologiques. (Photo: Ville de Dudelange)

Dans le cadre de nos séries d’été, Paperjam vous propose de découvrir les chantiers emblématiques à travers le pays. Aujourd’hui, partons à la découverte de Neischmelz, un chantier qui n’est pas encore effectif, mais où le site est déjà activé.

À Dudelange, la friche industrielle du laminoir d’ArcelorMittal fait progressivement place au projet de reconversion urbaine Neischmelz. 36 hectares sont en cours de redéveloppement pour créer un quartier durable situé entre les quartiers existants Italie et Schmelz.

Le nouveau quartier doit intégrer les principes de l’économie circulaire, la production de biens et de services à moindre consommation et sans gaspillage de matières premières ni de ressources. Le quartier accueillera bien entendu des fonctions mixtes, mais le logement y tiendra une place majeure avec un millier de nouvelles unités à l’horizon 2035 (réalisées par le Fonds du logement). On y trouvera aussi des locaux pour des start-up, des surfaces commerciales, des surfaces administratives, de nouveaux espaces verts et une trame bleue renforcée. Au total, quatre nouveaux PAP vont être développés sur ce site. Mais pour le moment, les grues et les engins de chantier ne sont pas encore sur place. Alors, en attendant, le site reste en friche, dans un état provisoire, déjà libéré de certaines constructions, mais pas encore en phase de chantier.

 À l’horizon 2035, environ 1.000 nouveaux logements seront créés à Neischmelz. (Illustration: Fonds du logement)

 À l’horizon 2035, environ 1.000 nouveaux logements seront créés à Neischmelz. (Illustration: Fonds du logement)

Mettre en place une occupation temporaire

Plutôt que de laisser ce site dormant pendant les nombreuses années que nécessite une transformation urbaine de ce gabarit, il a été décidé de l’occuper de manière temporaire: on y trouve une piste d’apprentissage du vélo, un terrain multisport, un skatepark. Il y a aussi plusieurs anciens bâtiments industriels qui ont été préservés et dont certains seront réintégrés par la suite dans le projet. Là aussi, plutôt que de les laisser vides, il a été autorisé d’y mener des activités avec la population locale. Cette démarche participe pleinement à la réappropriation des territoires et permet de mettre en place des dynamiques et des initiatives sociales qui peuvent perdurer par la suite, dans le futur quartier. Ces initiatives permettent de donner une chance d’insuffler dès le début une vie à un quartier totalement nouveau, d’inscrire ce territoire dans une histoire continue, en lien avec son passé lointain (les industries), mais aussi son passé plus récent (la période de transition avec le chantier) et de le préparer à son devenir urbain.

Un collectif pour faire vivre le site

Cette dynamique est rendue possible grâce aux efforts menés par le DKollektiv qui y organise des ateliers, propose des moments de rencontre avec les habitants. Ce projet d’occupation temporaire a débuté en 2016, à l’occasion de la biennale de la culture industrielle et de l’innovation. Durant un mois, le DKollektiv s’est installé dans l’ancien atelier de locomotive sur le site du laminoir, invitant des artistes, des architectes, des designers, des historiens et des citoyens à penser, créer et discuter sur l’industrie, son passé et son futur.

Suite à cela, ils ont investi en 2017 le Hall Fondouq (3.500m²), un espace qui est utilisé en cohabitation avec la ville de Dudelange et qui a donné lieu à l’Atelier D. Ce hall sert à la fois à l’organisation d’événements et de lieu de stockage. Le public peut aussi y venir pour participer à des ateliers (de construction, de travail du fer, de menuiserie, de photo…), participer à des rencontres d’ordre plus philosophique ou encore participer à des soirées musicales, à des performances artistiques ou des projections de films. Des projets ont aussi été menés en partenariat avec des écoles et des lycées ainsi qu’à l’occasion d’événements régionaux comme la Fête des Hauts-Fourneaux ou la Nuit de la Culture.

Comme le Hall Fondouq doit être démoli, l’Atelier D est déménagé dans le bâtiment Vestiaires-Wagonnage («Schmelzkéis») qui fait actuellement l’objet d’une rénovation participative («DKollage»). Ce bâtiment permettra la poursuite des ateliers participatifs, l’organisation d’événements culturels et d’activités artistiques, tout comme l’accueil de différents acteurs, qu’ils soient sociaux, écologiques ou créatifs. Ce lieu sera utilisé en cogestion avec le centre culturel Opderschmelz et en partenariat avec d’autres associations de Dudelange. Cette dynamique d’initiatives créatives pourra, par la suite, s’ancrer dans le nouveau quartier Neischmelz et faciliter l’implantation de la vie sociale et culturelle dans le futur quartier.