POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Environnement

Neige, verglas, gel: quelles solutions écologiques?



Enlever la neige mécaniquement le plus rapidement possible, avant qu’elle fonde, gèle et forme de la glace, permet de n’utiliser le sel qu’en dernier recours et en moins grande quantité. (Photo: Shutterstock)

Enlever la neige mécaniquement le plus rapidement possible, avant qu’elle fonde, gèle et forme de la glace, permet de n’utiliser le sel qu’en dernier recours et en moins grande quantité. (Photo: Shutterstock)

Pour assurer la sécurité des piétons, il convient d’enlever la neige, le verglas ou le gel des trottoirs. Or, le sel d’épandage, souvent utilisé, n’est pas recommandé du fait de ses nombreux effets négatifs sur l’environnement. Natur&ëmwelt propose des alternatives.

Chute de neige, verglas, gel… L’hiver s’est bel et bien installé.

La loi grand-ducale oblige chaque riverain à dégager son trottoir, donc à déneiger et éviter les plaques de verglas pour assurer la sécurité des piétons. La solution la plus confortable est l’utilisation de sel d’épandage. Or, cette solution a de nombreux effets négatifs:

- Les plantes en particulier souffrent des conséquences du salage;

- La pollution saline des sols entraîne le lessivage des nutriments du sol, le compactage, et augmente son pH;

- Le sel pollue l’eau souterraine ainsi que le réseau d’eau potable;

- Les pattes de nos animaux domestiques peuvent être irritées par le sel d’épandage;

- Le revêtement du sol et le béton sont corrodés par le sel. Selon les estimations, 50% des dégâts dus à la corrosion des voitures sont causés par le sel de déneigement.

Les sels d’épandage, vendus couramment dans le commerce, comprennent principalement du NaCl (sel de cuisine). Il existe d’autres produits dégelant, mais ceux-ci ont d’autres impacts négatifs sur l’environnement.

Mais comment donc déneiger ses trottoirs?

1. Racler la neige

Enlever la neige mécaniquement le plus rapidement possible, avant qu’elle fonde, gèle et forme de la glace.

2. Répandre un antidérapant

Après avoir déblayé la neige, on peut étendre des copeaux de bois, du sable ou de la cendre afin de rendre la surface moins glissante.

3. Saler de manière efficace

Le sel n’est à utiliser qu’en dernier recours, selon le mot d’ordre «saler moins mais saler mieux». On épand le sel sur une surface où la neige a déjà été raclée. Mettre du sel sur une trop grande quantité de neige ou de glace provoque, en plus de la fonte, une baisse de température qui peut favoriser la formation d’une couche de glace. 15-20g/m2 de sel (une cuillère à café) suffisent généralement.

Pour plus d’informations, consultez notre brochure .