POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

perturbations prévues

Le mouvement de grève se poursuit en France



292650.png

Seuls trois trains sont partis vers Luxembourg ce matin en gare de Metz. (Photo: Paperjam)

La grogne contre le projet de réforme des retraites du gouvernement français se poursuit ce vendredi avec de nouvelles perturbations prévues dans les transports publics.

Les syndicats et opposants politiques au projet de réforme des retraites du gouvernement français affichaient leur satisfaction jeudi soir. La journée de grève nationale s’est soldée par une mobilisation importante – 806.000 personnes sont descendues dans la rue, selon le gouvernement. 1,5 million dans tout le pays, selon le syndicat CGT.

France 3 indique que la grève a aussi été très suivie en Lorraine, tant dans les transports que dans l’Éducation nationale, les services publics et une partie des secteurs du privé. La principale manifestation s’est déroulée à Nancy, avec 7.000 manifestants selon la police, jusqu’à 10.000 selon les syndicats.

À noter que de nombreux travailleurs frontaliers avaient pris leurs dispositions en misant sur le télétravail pour optimiser le temps de travail en cette journée particulière.

Un mouvement social qui serait amené à durer, dans l’optique d’un rapport de force avec le gouvernement.

Ce vendredi, de nouvelles perturbations sont à prévoir dans les transports en commun.

Ce matin en gare de Metz, seuls trois trains ont circulé vers le Luxembourg. La SNCF les avait équipé de deux rames pour pouvoir transporter le plus de voyageurs possible.

292649.png

Une ambiance plutôt calme en gare de Metz ce matin. Paperjam