ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Luxembourg Recovery

Mon idée: «Absolut Lëtzebuerg 3.0»



Pascal Wiscour-Conter, entrepreneur. (Photo: Pascal Wiscour-Conter)

Pascal Wiscour-Conter, entrepreneur. (Photo: Pascal Wiscour-Conter)

Dans le cadre de notre opération «Luxembourg Recovery: 50 idées pour reconstruire», partagez une idée concrète, une expérience ou une mesure à mettre en œuvre pour faciliter le rebond de l’économie luxembourgeoise. Aujourd’hui, Pascal Wiscour-Conter propose de s’appuyer notamment sur le multiculturalisme et l’ancrage local pour se réinventer.

Le pitch: La crise teste nos économies, entreprises et gouvernements. Le monde s’engouffre sous nos yeux incrédules dans une mutation profonde et durable. Derrière les incertitudes, une source de remises en question et d’opportunités inédites. Tous sont pris de court et les plus agiles en bénéficieront. Par habitude, nous sous-estimons notre multiculturalisme, un propulseur unique pour oser imaginer, au-delà de nos atouts et acquis, des lendemains audacieux. Commençons déjà à préparer l’après pour ne pas être encore pris au dépourvu.

L’idée: La crise du Covid-19 est unique dans son origine, son amplitude et sa gestion. Elle ne sera pas un phénomène isolé selon les experts. Dans le doute, acceptons que nous puissions utiliser notre positionnement unique et nos atouts exceptionnels pour fuir à tout prix les risques de complaisance, arrogance et repli sur soi, et au contraire devenir encore plus audacieux et entreprenants. Remettre sur le métier nos acquis et rêver au-delà de nos peurs et limitations pour oser imaginer l’avenir au lieu de gérer des opportunités passées et présentes. Viser le rôle d’une locomotive exemplaire en Europe, plutôt que celui d’un bon wagon sachant tirer au mieux parti du convoi communautaire.

Ajouter une vision forte et ambitieuse à notre clairvoyance pragmatique. Porter notre voix plus fort, au-delà de la bonne parole politiquement correcte. Profiter de cette période de repli et de contemplation passive pour en faire une période de réflexion active et empathique. Se remettre en question et se préparer pour une accélération déterminée et une transformation tonifiante. Mettre au travail tous les esprits inventifs et les bonnes volontés, préparer notre résilience collective et progressiste que j’appellerais «Absolut Lëtzebuerg 3.0».

Utilisons notre ancrage et nos talents multiculturels pour combiner l’imagination agile de mesures visant à rendre notre pays et notre économie plus indépendants et autonomes avec des projets visionnaires qui montrent une voie résolue aux jeunes générations. Tirons avantage de ce changement de paradigme post-Covid-19 annoncé pour le canaliser avec la mise en pratique originale, voire subversive, des nouvelles technologies, évolutions sociétales et attentes environnementales, déjà visible ou que l’on peut pressentir dans le monde. Nous disposons de tous les outils financiers, politiques, sociaux, économiques et intellectuels. Notre taille est un atout qui nous rend flexibles, rapides et efficaces.

Ces avantages compétitifs rares doivent servir d’effet de levier pour s’élever et se renforcer avec un esprit (collectif et individuel) plus audacieux et conquérant. De manière volontariste et locale, démultiplions la force créative de ces Luxembourgeois de souche et d’adoption, y compris ceux qui ont étudié ou travaillé à l’étranger, avec la richesse de toutes les nationalités présentes au Luxembourg, sans oublier la «Grande Région». Une synthèse de traditions luxembourgeoises, richesses européennes, audace et pragmatisme made in USA, entre autres.

Pourquoi ne pas regrouper en un «cluster UNI Luxembourg» tous les acteurs pouvant rassembler et fédérer ces efforts dans une plate-forme collaborative, neutre, bienveillante, constructive, audacieuse et instruite par essence? Un think tank en prise directe avec tous les acteurs nationaux – quel autre pays en est capable – pour évaluer les nouvelles tendances et opportunités, les défis à relever, les secteurs, concepts et projets à encourager, les éléments-clés à dupliquer ou renforcer localement, les faiblesses à traiter.

Un centre d’excellence pour mobiliser et fédérer tous les moyens nécessaires, et pour transcender nos mentalités et résistances, qui pourrait même éclairer l’Europe tout en illuminant ses acteurs économiques, sociaux et culturels indigènes. Le réflexe naturel est le «back to normal», mais cela sera un «new normal» aléatoire et inattendu. Une rupture profonde des attentes, attitudes, habitudes et valeurs nous impactera tous de manière très concrète. Un mouvement tectonique comme il s’en est produit au 18e siècle (révolution industrielle) et au 16e siècle (Renaissance). Pendant que la nation gère la traversée et la sortie de crise au mieux, osons dès à présent un laboratoire d’idées pour s’en inspirer et anticiper l’après, cette fois-ci. «Luxembourg. Make it happen.»

L’auteur: Pascal Wiscour-Conter, entrepreneur.