POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Pollution

Moins de CO2 dans l’UE, plus au Luxembourg



Les émissions mondiales de CO2 continuent d’augmenter, à un rythme plus lent: +0,9% entre 2018 et 2019. (Photo: Shutterstock)

Les émissions mondiales de CO2 continuent d’augmenter, à un rythme plus lent: +0,9% entre 2018 et 2019. (Photo: Shutterstock)

Les émissions de CO2 d’origine fossile ont diminué d’environ 4% chez les pays membres de l’Union européenne en 2019, selon une étude du Centre commun de recherche de la Commission européenne. Mais le Luxembourg, mauvais élève, enregistre une hausse de 2%.

Une plutôt bonne nouvelle pour la planète: les émissions de CO2 d’origine fossile diminuent dans l’Union européenne, selon un rapport publié par la Commission européenne mercredi 9 septembre. Elles ont chuté de 3,8% entre 2018 et 2019 en moyenne pour les États membres et le Royaume-Uni. En tout, les émissions européennes annuelles arrivent à 25% en dessous de celles de 1990 en atteignant 3.303 Mt.

Les émissions de CO2 d’origine fossile ont diminué d’environ 25% entre 1990 et 2019 dans l’UE et au Royaume-Uni. (Capture d’écran du rapport de la Commission européenne)

Les émissions de CO2 d’origine fossile ont diminué d’environ 25% entre 1990 et 2019 dans l’UE et au Royaume-Uni. (Capture d’écran du rapport de la Commission européenne)

-4% d’émissions de CO2 dans l’UE entre 2018 et 2019. (Capture d’écran du rapport de la Commission européenne)

-4% d’émissions de CO2 dans l’UE entre 2018 et 2019. (Capture d’écran du rapport de la Commission européenne)

Cette tendance contraste néanmoins avec les émissions mondiales qui, elles, continuent d’augmenter, bien qu’à un rythme plus lent. Le rapport note une hausse de 0,9% pour atteindre 38 Gt de CO2. Ceux qui polluent toujours plus sont la Chine (+3,4%) et l’Inde (+1,6%), tandis que le Japon réduit ses émissions de 2,1%, les États-Unis de 2,6% et la Russie de 0,8%.

+2% au Luxembourg

Le Luxembourg fait figure de mauvais élève… Ses émissions ont augmenté de 2% entre 2018 et 2019, pour passer à 9,740 Mt de CO2 annuelles. Tous les secteurs ont plus pollué cette année, mais la hausse est particulièrement imputable à la combustion industrielle (+6%).

Le Luxembourg a émis 9,740 Mt de CO2 en 2019, soit 2% de plus que l’année précédente. (Capture d’écran du rapport de la Commission européenne)

Le Luxembourg a émis 9,740 Mt de CO2 en 2019, soit 2% de plus que l’année précédente. (Capture d’écran du rapport de la Commission européenne)

Le secteur qui a le plus augmenté ses émissions au Luxembourg en 2019: la combustion industrielle. Mais depuis 1990, ce sont surtout les transports et les bâtiments. (Capture d’écran du rapport de la Commission européenne)

Le secteur qui a le plus augmenté ses émissions au Luxembourg en 2019: la combustion industrielle. Mais depuis 1990, ce sont surtout les transports et les bâtiments. (Capture d’écran du rapport de la Commission européenne)

Même s’il pollue moins que ses voisins du fait de sa taille, proportionnellement, ces derniers se sont mieux comportés. La Belgique reste stable, la France enregistre -2% d’émissions et l’Allemagne -6%.